Accueil
A.C.A.A - Les Amis du Cheikh Ahmed al-Alawî
Origine, situations socioprofessionnelles et évolution numérique des disciples Alawîs
Au vivant du Cheikh al-Alawi
Écrit par Salah Khelifa   
Dimanche, 07 Janvier 1934 15:09

Au soir de la vie du Cheikh al-Alawî, la confrérie était en voie de devenir réellement cosmopolite; elle acceptait pratiquement tout le monde en son sein; elle était loin de ce qu'on appelait une confrérie sélective; ses adeptes, en tout cas, n'étaient pas triés sur le volet. Des pauvres, des riches, des ignorants, des instruits, formant un seul groupe, dans une seule enceinte pour une seule idée. Il est certain que les adeptes d'origine musulmane, ou plutôt musulmans de naissance formaient l'essentiel de la communauté Alawie. Mis à part la majorité qui était d'origine algérienne, les autres venaient du Maroc, de Tunisie, du Riff (espagnol), de Tripolitaine (Libye), du Yémen, de Syrie.

Mise à jour le Samedi, 27 Avril 2013 23:44
Lire la suite...
 
Shaykh al-Alawî - Benedictions upon the Chosen Prophet
Articles written
Écrit par Ahmad al-Alawî   
Lundi, 15 Mai 1933 13:26

The branching out of secrets in exposition of the meaning of benedictions upon the Chosen Prophet by Shaykh Abu'l Abbās Ahmad ibn Mustafa al-'Alawī

It was requested from the great master of the Path, famous for the transmission of the invocation of the Supreme Divine Name, Mawlānā Abu'l Abbās Shaykh Sīdī Ahmad ibn Mustafa al-‘Alawī al-Mustaghānimī, may Allah grant us and the Muslims his good-pleasure and extend his life, that he compose some words dealing with the prayer of benediction (salawāt) upon the Prophet [sallallahu `alahyi wa sallam], explicating its profound meanings. So he responded to this request - may Allah be ever-pleased with him - saying:

 

Mise à jour le Mardi, 30 Avril 2013 22:37
Lire la suite...
 
Cheikh al-Alawî - L'arbre aux secrets
Livres du Cheikh Ahmed al-Alawî
Écrit par Ahmad al-Alawî   
Lundi, 15 Mai 1933 13:15

Dans cet opuscule, le Cheikh Al Alawi nous donne quelques-unes des significations que comporte la prière sur les prophètes en général et sur le prophète Muhammad en particulier. L’auteur attire l’attention du lecteur et l’incite à découvrir la présence de l’esprit Muhammadien, âme universelle insufflée à Adam, premier chaînon dans le cercle de la Prophétie.

Mise à jour le Mardi, 30 Avril 2013 21:47
Lire la suite...
 
Cheikh al-Alawî - son Testament
Au vivant du Cheikh al-Alawi
Écrit par Ahmad al-Alawî   
Lundi, 21 Septembre 1931 16:12

Quand le cheikh al-Alawi senti la mort s'approcher, il fit appel à deux fonctionnaires pour écrire son testament.

_______________________

Habous par Benalioua Ahmed

N° 763 du registre des minutes.

L’An 1931, le 21 Septembre.

Au sein du prétoire judiciaire de la Mahkama de Mostaganem Département d’Oran et par devant le Cheikh Qadi Sidi Farsi Abdel-Bâqî, Chevalier de la Légion d’honneur, assisté de ses deux témoins instrumentaires : Sidi Zaghrib Lamri Ben Ahmed, Bachadel et Sidi Raïs Mohammed Ben Ahmed...

Mise à jour le Samedi, 27 Avril 2013 23:44
Lire la suite...
 
Congrès de la confrérie alaouite - L'Echo d'Alger 04/08/1931
Articles des journaux et magazines de l'époque
Écrit par La presse algérienne   
Mardi, 04 Août 1931 11:51

Le directeur du journal El Balagh el Djazaïri (Le Messager algérien), délégué de la confrérie alaouite à Paris, a l'honneur de porter à la connaissance des adeptes de la confrérie, de ses sympathisants et de tous les Musulmans sans distinction, que le Congrès annuel habituel de la confrérie aura lieu cette année à Mostaganem, les 9 et 10 aout prochains sous la présidence du chef de la confrérie, Sid Ahmed ben Mostefa el Alaoui. A cette occasion des discours et conférences seront faits en arabe et en français sur des sujets moraux, scientifiques et religieux par des délégués régionaux.

Mise à jour le Samedi, 16 Septembre 2017 12:01
 
Cheikh al-Alawî - La lumière éclatante (Munâjât)
Livres du Cheikh Ahmed al-Alawî
Écrit par Ahmad al-Alawî   
Mardi, 25 Novembre 1930 12:26

« Wa Kullu khillin lahu khalilu » « Pour tout amant Son intime ». Ainsi s’exprime le Cheikh dans un de ses poèmes. Dans ces moments de secret, de solitude sereine et paisible, où l’être vit cet état de « miskîn » (nécessiteux spirituel), l’amant a besoin de se retrouver avec le Bien-Aimé. Le Cheikh al-’Alawî, à travers ces confidences secrètes nous fait pénétrer et goûter ces moments. « Al Munâjât » est un petit livre contenant le discours intime ainsi qu’un certain nombre d’aphorismes et de pensées exprimant la sagesse du Cheikh. L’importance de ces « munâjât » est telle que le Cheikh al-’Alawî lui- même conseille aux disciples de les réciter au moins le jeudi soir. Une telle récitation est source de lumières et de dons spirituels pour celui qui s’y adonne.

Mise à jour le Jeudi, 07 Mai 2015 23:04
Lire la suite...
 
Cheikh al-Alawî - La société humaine peut-elle se passer des lois divines ?
Articles relatant les questions et les réponses
Écrit par Ahmad al-Alawî   
Mercredi, 20 Août 1930 12:23

La question suivante a été posée à notre vénéré Maitre et Cheikh Sidi Ahmed ben Mustefa el-Alaoui : "Est-il possible à la société humaine de se diriger elle-même et par ses propres moyens dans la vie sociale sans le secours de moyens étrangers à elle et qui sont les moyens divins (Règles religieuses), c-à-d sans éprouver la nécessité d'y recourir ?". Voici ce qui fut répondu...

Il est bien admis que la société humaine est dans la nécessité naturelle d’une règle de conduite dans la vie extérieure, comme dans la vie intime. Ainsi Dieu –qu’Il Soit Exalté et Glorifié- a institué les lois divines pour régler et refréner la conduite cachée ; de même que les lois émanant d’un pouvoir humain règlent et refrènent la conduite publique.

Lire la suite...
 
«DébutPrécédent5152535455565758SuivantFin»

Page 52 sur 58
Copyright © 2017 A.C.A.A - Les Amis du Cheikh Ahmed al-Alawî. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.

Sublîmes Noms d'Allah

muakh.jpg

Visiteurs en ligne

Nous avons 85 invités en ligne

Soutenez-nous

Notre travail vous plait ? Soutenez-nous en faisant un don.
En vérité Allah ne laisse pas perdre la récompense des bienfaiteurs.

(إِنَّ اللَّهَ لَا يُضِيعُ أَجْرَ الْمُحْسِنِينَ)