Accueil
A.C.A.A
Cheikh al-Alawî - Souvenirs du Dr Marcel Carret
Articles au sujet du Maître
Écrit par Marcel Carret   
Lundi, 25 Mai 1942 16:05

Dr. Marcel Carret a écrit ce texte, daté « Tanger, mai 1942 », sur demande d'un faqir Alawi d'origine occidentale qui n'avait pas connu le Cheikh Al-Alawi et qui avait été initié au Tasawwuf après la mort du Cheikh par un de ses muqaddams marocains qui lui-même vivait alors à Tanger. La première édition en français de ce texte était sous forme de livret de trente pages édité à Mostaganem en 1947 sous le titre : Le Cheikh EL-Alaoui (Souvenirs). Le témoignage du Docteur Carret n’a nul besoin de présentation. La lisibilité du texte lui-même nous en dispense. De plus, de larges extraits de celui-ci constituent le premier chapitre du livre très connu et partout apprécié de M. Martin Lings, intitulé « Un Saint Musulman du XX" siècle » (cf. Note1). Cet ouvrage est d’ailleurs jusqu’à présent le seul qui existe en une langue occidentale concernant le Cheikh et son œuvre, et il demeure d’une grande utilité. Il faut savoir toutefois qu’il est exclusivement axé sur l’aspect soufi de l’enseignement du Cheikh, c’est-à-dire le plus rétif à la connaissance simplement intellectuelle, et, partant, ce n’est qu’une approche pour une compréhension extérieure de la doctrine soufique. Car le taçawwuf ou Soufisme ne se transmet guère que d’un Maître régulier à un disciple éprouvé, et jamais autrement. Le Docteur Carret fut le médecin du Cheikh et il était devenu un ami et un intime de la Zawiya (lieu de réunion des foqara) sans cependant jamais faire partie de la confrérie.

Mise à jour le Jeudi, 12 Juin 2014 00:27
Lire la suite...
 
Shaikh al-Alawi, Memories of Dr. Marcel Carret
Articles written
Écrit par Marcel Carret   
Dimanche, 03 Mai 1942 12:11

 

The narrative which follows is by Dr Marcel Carret. It speaks for itself and needs no introduction; and having read it, the reader will no doubt understand why I have chosen to begin with it rather than with anything else, although at its outset the Shaikh is already fifty years old.

I met the Shaikh AlAlawi for the first time in the spring of 1920. It was not a chance meeting, for I had been called in to him in my capacity as doctor. It was then only a few months since I had started a practice at Mostaganem.

Mise à jour le Jeudi, 18 Avril 2013 23:07
Lire la suite...
 
Cheikh al-Alawî - un exemple de guide spirituel
Articles au sujet du Maître
Écrit par Jean-Henri Probst-Biraben   
Samedi, 25 Novembre 1939 15:54

Jusqu’à vers quarante deux ans, commerçant de savants à Mostaganem, il prend rang de guide spirituel de l'Islam, alors qu'il est décédé seulement en 1934. Il fonda une confrérie mystique très fréquentée, branche évoluée de l'école de soufisme Chadiliyya-Darqawiyya, une des plus élevées au niveau de l’initiation spirituelle. Par le soufisme, il connut l'ésotérisme de l'Islam et, par ce dernier, la tendance à la religion parfaite et complète qui sommeille dans le cœur de tout croyant musulman. Les révélations successives se complètent, car toutes sont reliées par l'unité d'inspiration suprahumaine : Les Prophètes, fussent-ils dix mille, dit l'aphorisme soufi courant, ne sont qu'un seul, rayons multiples du même feu.

Mise à jour le Jeudi, 12 Juin 2014 00:22
Lire la suite...
 
Cheikh Ben Alioua - Un mystique moderniste
Articles au sujet du Maître
Écrit par Augustin Berque   
Mardi, 15 Décembre 1936 12:51

Augustin Berque (père du grand islamologue Jacques Berque) était administrateur et trésorier de la société historique algérienne. C'était incontestablement un homme de haute culture et ses écrits le prouvent abondamment. Le long article qu'il avait publié dans la " Revue africaine" sous le titre étrange : " Un mystique moderniste : le Cheikh al-Alawi" décrit d'une façon vivante et complète l'expérience qu'il eut, pour ainsi dire, du Cheikh al-Alawi, par une fréquentation suivie au cours de longues années. Nous avons cependant, malgré le caractère excessivement précieux de ce texte, renoncé à le reproduire en son entier tant il se trouve émaillé ici et là de faits inexacts ou de réflexions erronées. Ceci est dû, non à la mauvaise foi de l'auteur, mais au fait que Berque et les gens de son milieu ont vu en le Cheikh al-Alawi, l'homme d'un grand savoir, d'une rare éloquence, un esprit infatigable et fécond.

Mise à jour le Vendredi, 23 Mai 2014 02:15
Lire la suite...
 
« TEMPS » Article d'El Balagh El Djazairi du 30.05.1936
Articles des journaux et magazines de l'époque
Écrit par La presse algérienne   
Samedi, 30 Mai 1936 00:16

 

El Balagh publie sous le pseudonyme « Un musulman sincère dans ses Conseils », un article où l'auteur anonyme parle de la création des cercles, des journaux et revues et des écoles coraniques appelées pompeusement médersas, dans toute l'étendue du territoire et donne son avis sur le but poursuivi par leurs fondateurs. Généralement, dit-il, toute œuvre sociale destinée à servir les intérêts généraux du public plait au public et trouve du crédit ; cependant, les animateurs de ce mouvement, qu'on peut compter sur les doigts, se fervent dangereusement d'une méditation dont ils ne connaissent ni la composition, ni l'application, ni les effets. Le public qui s'engoue des doctrines professées dans ces institutions, commet une faute grave, car elles tendent à des fins contraires à celles escomptées ; il écoute tous les brailleurs sans savoir s'ils le mènent au salut ou le précipite dans la géhenne. Or, les brailleurs du second cas forment le 99 pour cent ou la majorité de ceux qui se donnent comme chefs.

Mise à jour le Lundi, 29 Avril 2013 00:32
Lire la suite...
 
Un cours passage d'un article de Politique étrangère 1936
Articles des journaux et magazines de l'époque
Écrit par La presse algérienne   
Lundi, 27 Avril 1936 17:08

 

C'est en 1934 qu'est mort Cheikh Ben Alioua, un réformateur audacieux des confréries, dont le mysticisme était fortement pénétré d'influences occidentales, et qui recherchait, par delà l'Islam, le lien mystique qui unit des hommes de diverses religions.

Mise à jour le Samedi, 27 Avril 2013 23:47
Lire la suite...
 
Cheikh al-Alawi vu par Frithjof Schuon
Articles au sujet du Maître
Écrit par Frithjof Schuon   
Mercredi, 04 Septembre 1935 23:22

Il arrive parfois à notre époque où le doute et l'esprit utilitaire s’étendent en une couche uniforme toujours plus envahissante, que nous ayons des contacts avec des mondes dont la vie coule encore semblable aux lourds fleuves d’Asie, selon des rythmes séculaires, soit que nous soyons mêlés à des sociétés humaines qui continuent à obéir à des idées au sens vrai du mot, c’est-à-dire à des perspectives originales de l’esprit, soit que le destin nous mette en présence d’un de ceux qui représentent par eux-mêmes, et non pas seulement par leur attachement à une certaine civilisation, l’idée dont celle-ci vit depuis des siècles.

Mise à jour le Jeudi, 12 Juin 2014 00:20
Lire la suite...
 
Communiqué concernant le Journal « El Balâgh-El-Djezaïrî » - L'Écho d'Alger du 21/01/1935
Articles des journaux et magazines de l'époque
Écrit par L'Écho d'Alger   
Lundi, 21 Janvier 1935 01:47

M. Ben Tounès Si Adda, chef spirituel de la confrérie des Allaouïa, a l'honneur d'informer tous les imprimeurs que le journal « El Balâgh-El-Djezaïrî » est la propriété de l'ordre religieux qu'il dirige et que cette feuille ne peut être imprimée par qui que se soit sans instructions de sa part.

Mise à jour le Vendredi, 10 Avril 2015 02:24
Lire la suite...
 
«DébutPrécédent41424344454647484950SuivantFin»

Page 43 sur 50

Sublîmes Noms d'Allah

majid1.jpg

Calendrier Hijri

Visiteurs en ligne

Nous avons 82 invités en ligne