Accueil
A.C.A.A
Cheikh Ben Alioua - Un mystique moderniste
Articles au sujet du Maître
Écrit par Augustin Berque   
Mardi, 15 Décembre 1936 12:51

Augustin Berque (père du grand islamologue Jacques Berque) était administrateur et trésorier de la société historique algérienne. C'était incontestablement un homme de haute culture et ses écrits le prouvent abondamment. Le long article qu'il avait publié dans la " Revue africaine" sous le titre étrange : " Un mystique moderniste : le Cheikh al-Alawi" décrit d'une façon vivante et complète l'expérience qu'il eut, pour ainsi dire, du Cheikh al-Alawi, par une fréquentation suivie au cours de longues années. Nous avons cependant, malgré le caractère excessivement précieux de ce texte, renoncé à le reproduire en son entier tant il se trouve émaillé ici et là de faits inexacts ou de réflexions erronées. Ceci est dû, non à la mauvaise foi de l'auteur, mais au fait que Berque et les gens de son milieu ont vu en le Cheikh al-Alawi, l'homme d'un grand savoir, d'une rare éloquence, un esprit infatigable et fécond.

Mise à jour le Vendredi, 23 Mai 2014 02:15
Lire la suite...
 
« TEMPS » Article d'El Balagh El Djazairi du 30.05.1936
Articles des journaux et magazines de l'époque
Écrit par La presse algérienne   
Samedi, 30 Mai 1936 00:16

 

El Balagh publie sous le pseudonyme « Un musulman sincère dans ses Conseils », un article où l'auteur anonyme parle de la création des cercles, des journaux et revues et des écoles coraniques appelées pompeusement médersas, dans toute l'étendue du territoire et donne son avis sur le but poursuivi par leurs fondateurs. Généralement, dit-il, toute œuvre sociale destinée à servir les intérêts généraux du public plait au public et trouve du crédit ; cependant, les animateurs de ce mouvement, qu'on peut compter sur les doigts, se fervent dangereusement d'une méditation dont ils ne connaissent ni la composition, ni l'application, ni les effets. Le public qui s'engoue des doctrines professées dans ces institutions, commet une faute grave, car elles tendent à des fins contraires à celles escomptées ; il écoute tous les brailleurs sans savoir s'ils le mènent au salut ou le précipite dans la géhenne. Or, les brailleurs du second cas forment le 99 pour cent ou la majorité de ceux qui se donnent comme chefs.

Mise à jour le Lundi, 29 Avril 2013 00:32
Lire la suite...
 
Un cours passage d'un article de Politique étrangère 1936
Articles des journaux et magazines de l'époque
Écrit par La presse algérienne   
Lundi, 27 Avril 1936 17:08

 

C'est en 1934 qu'est mort Cheikh Ben Alioua, un réformateur audacieux des confréries, dont le mysticisme était fortement pénétré d'influences occidentales, et qui recherchait, par delà l'Islam, le lien mystique qui unit des hommes de diverses religions.

Mise à jour le Samedi, 27 Avril 2013 23:47
Lire la suite...
 
Cheikh al-Alawi vu par Frithjof Schuon
Articles au sujet du Maître
Écrit par Frithjof Schuon   
Mercredi, 04 Septembre 1935 23:22

Il arrive parfois à notre époque où le doute et l'esprit utilitaire s’étendent en une couche uniforme toujours plus envahissante, que nous ayons des contacts avec des mondes dont la vie coule encore semblable aux lourds fleuves d’Asie, selon des rythmes séculaires, soit que nous soyons mêlés à des sociétés humaines qui continuent à obéir à des idées au sens vrai du mot, c’est-à-dire à des perspectives originales de l’esprit, soit que le destin nous mette en présence d’un de ceux qui représentent par eux-mêmes, et non pas seulement par leur attachement à une certaine civilisation, l’idée dont celle-ci vit depuis des siècles.

Mise à jour le Jeudi, 12 Juin 2014 00:20
Lire la suite...
 
Communiqué concernant le Journal « El Balâgh-El-Djezaïrî » - L'Écho d'Alger du 21/01/1935
Articles des journaux et magazines de l'époque
Écrit par L'Écho d'Alger   
Lundi, 21 Janvier 1935 01:47

M.Ben Tounès Si Adda chef spirituel de la confrérie des Allaouïa, a l'honneur d'informer tous les imprimeurs que le journal «El Balâgh-El-Djezaïrî» est la propriété de l'ordre religieux qu'il dirige et que cette feuille ne peut être imprimée par qui que se soit sans instructions de part.

Mise à jour le Lundi, 24 Juillet 2017 22:43
Lire la suite...
 
Le decès du Cheikh al-Alawî - L'Echo d'Alger 16/07/1934
Articles des journaux et magazines de l'époque

Les obsèques du marabout Ben Alioua Ahmed ont eu lieu hier à Mostaganem

Mostaganem, 15 juillet de notre correspondant particulier.

Le célèbre et vénéré marabout Ben Alioua Ahmed, cheikh de la confrérie des Alaouias, désormais répandue aux quatre coins du globe, est mort à Mostaganem, frappé par la fièvre de Malte.

Lire la suite...
 
Désaccord et crise interne de la confrérie Alawiya
Après le décès du Cheikh al-Alawi
Écrit par Derwish al-Alawi   
Dimanche, 15 Juillet 1934 14:42

1) L’immédiat après Cheikh al-Alawî (Héritage et droit de succession)

Dés le jour même de la mort du Cheikh al-Alawî, un grand marasme a ébranlé la tariqa et un désaccord vit le jour parmi la grande partie de fuqaras devancés par certains maîtres et moqadems en raison du choix du nouveau successeur Cheikh Adda Bentounès, jugé inapte à conduire la destinée de la confrérie.

Mise à jour le Samedi, 27 Avril 2013 23:43
Lire la suite...
 
Cheikh al-Alawî - Paroles et sagesses
Citations du Cheikh al-Alawi
Écrit par Ahmad al-Alawî   
Samedi, 14 Juillet 1934 00:15

Amis, Si vous avez compris la vérité de mon état, la voie est là, devant vous. Suivez mes pas car, par Dieu ce ne sont pas choses douteuses ni vagues produits de l'imagination : je connais d'une connaissance à la fois secrète et manifeste, j'ai bu la coupe de l'amour et j'en ai eu la possession, elle est devenue mon bien pour toujours.

Mise à jour le Jeudi, 25 Février 2016 04:25
Lire la suite...
 
«DébutPrécédent414243444546474849SuivantFin»

Page 43 sur 49
Copyright © 2017 A.C.A.A. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.