Accueil Ce qui a été dit sur le Maître Articles au sujet du Maître
Ce qui a été dit a propos du Maître
Le Groupe interprète du Cheikh al-Alawi en Occident
Ce qui a été dit sur le Maître - Articles au sujet du Maître
Écrit par Derwish al-Alawi   
Vendredi, 19 Avril 2013 01:22

Voici une belle parole du Cheikh al-Alawi : "Je suis une âme nue et une âme a besoin d’un corps. Elle a besoin d’une langue, d’oreilles, d’yeux, de mains. Je cherche un corps. Si je trouvais un groupe qui soit mon interprète auprès du monde de l’Europe, on serait étonné de voir que rien ne divise l’Occident de l’islam". Grâce à Dieu que le vœu du Cheikh Ahmed al-Alawi soit finalement réalisé après 70 ans, hormis les quelques ouvrages qui ont été traduits bien avant. Note : certains ouvrages sont disponibles sur notre site en texte et en fichier PDF.

Lire la suite...
 
Cheikh al-Alawî - Ses Commentaires du Qorân
Ce qui a été dit sur le Maître - Articles au sujet du Maître
Écrit par Denis Grill   
Mardi, 16 Avril 2013 00:18
Résumé :

Les écrits du Cheikh al-Alawî sur le Qorân ne peuvent être qu'en partie qualifiés de « commentaires ». Dans plusieurs traités qui relèvent de la science traditionnelle du commentaire Qorânique (tafsîr), le Cheikh n'interprète pas seulement le Qorân, il le vit intensément comme une réalité intériorisée en lui.  Tel l'exprime son poème, bien connu, la Lutfiyya, prière à Dieu : "Tu sais notre amour du Qorân, comment il a pris place dans le cœur et sur la langue, jusqu'à se mêler à notre sang, notre chair, à nos veines, nos os et tout notre être". Assurément, ces vers expriment une expérience de la Révélation propre aux « Gens du Qorân » dont la tradition dit qu'ils « sont les Gens de Dieu et Son élite » Ahl al-Qur'ân ahl Allâh wa khâssatuh [et le Qorân : les « Gens du dhikr »].

Lire la suite...
 
René Guénon et le Cheikh al-Alawî
Ce qui a été dit sur le Maître - Articles au sujet du Maître
Écrit par Abd Al Wahid Pallavicini   
Samedi, 29 Décembre 2012 16:06

 

L'association entre René Guénon et le Shaykh Ahmad al-'Alâwî (que Dieu soit satisfait d'eux) n'est certainement pas arbitraire, parce que ces deux personnalités furent contemporaines et eurent l'occasion, sinon de se rencontrer personnellement, du moins de correspondre entre Mostaganem et Le Caire. Si nous ne savons presque rien du contenu de leurs rapports épistolaires, nous connaissons bien la réaction que ces deux hommes exceptionnels provoquèrent, non seulement de la part de leurs compatriotes, mais aussi de ceux qui eurent la chance de les connaître personnellement pendant leur vie.

Lire la suite...
 
Le Maître, poème d'Ahmad al-Alawî (commentaire)
Ce qui a été dit sur le Maître - Articles au sujet du Maître
Écrit par Françoise BONARDEL   
Samedi, 15 Décembre 2012 13:17

 

Prié par les membres de la confrérie (tarîqah), dont il était le Maître, de signer l'un de ses poèmes mystiques, le cheikh al-Alawî crut bon de leur rappeler quelle était sa véritable « signature » : « A la tribu d'Alawî j'appartiens par mon sang. Par la présence de Bûzîdî se fait ma filiation spirituelle. » Car le Maître authentique — « mort avant sa mort pour vivre en son Seigneur » — demeure à jamais présent auprès du disciple fervent, qui voit continûment en lui « l'index de Dieu » — son doigt toujours pointé vers le croyant — et le signe de sa suprême miséricorde.

Lire la suite...
 
Cheikh al-Alawî - L'un des rénovateurs de la religion au XXème siècle
Ce qui a été dit sur le Maître - Articles au sujet du Maître
Écrit par Ahmad Hassan Redaydeh   
Samedi, 15 Décembre 2012 13:04

Les nobles personnes descendantes du Prophète, qu'Allah lui alloue d'avantage de proximité et le couvre de son salut, sont la catégorie distinguée qu'il nous est recommandé de suivre, là ou ils se trouvent, en raison de leur parenté avec le Messager d'Allah, qu'Allah lui alloue d'avantage de proximité et le couvre de son salut. Car ils sont les gens de l'héritage Muhammadien, distingués par la sainteté accomplie, et qu'ont auprès de Dieu un digne rang. La moindre des choses à leur égard, est de tracer leurs vies pour qu'on puisse continuer à les mentionner, et pour que les générations à venir puissent en bénéficier, afin de prendre comme modèle, en raison de leur bonne conduite dans la vie, par leurs paroles et leurs actes.

Lire la suite...
 
Cheikh al-Alawî - Préface de Sagesse céleste
Ce qui a été dit sur le Maître - Articles au sujet du Maître
Écrit par Manuel Chabry   
Samedi, 15 Décembre 2012 11:27

En 1961, Martin Lings (m. 2005) publiait A Sufi Saint of the Twentieth Century (1). Cet ancien professeur à l’Université du Caire et conservateur des manuscrits orientaux de la British Library permettait ainsi au lecteur occidental de découvrir le cheikh al-‘Alawî (m. 1934), auteur du traité de soufisme dont nous présentons ci-après la traduction.Ce livre (2) différait sensiblement, de par sa méthodologie et son contenu, des études habituelles des islamologues. Sa structure et son recours à une technique narrative vivante permettaient de faire découvrir le soufisme à un public plus vaste que celui des arabisants, d’où une vaste diffusion dépassant le simple cadre universitaire (3).

Lire la suite...
 
Cheikh al-Alawî - Tradition et modernité au cœur de la pensée réformatrice
Ce qui a été dit sur le Maître - Articles au sujet du Maître
Écrit par La presse algérienne   
Samedi, 25 Juillet 2009 12:09

Cheikh Ahmed Ben Mostefa Al Alawi (1869-1934), fondateur de la Tariqa soufie Alawiya, dont le centenaire sera célébré vendredi prochain dans le cadre d'une grande rencontre internationale à Mostaganem, a placé la dialectique Tradition et Modernité au cœur de sa pensée réformatrice. Né en 1869 à Tijditt, un faubourg de Mostaganem, au sein d'une famille modeste, réputée pour son savoir et ses valeurs morales, Cheikh Abou El Abbès Ahmed Ben Mostefa Ben Aliwa, connu sous le nom d’Al-Alawi Mestaghanmi, fut attiré depuis sa jeunesse par le soufisme, ayant été un disciple de cheikh Mohamed ben Habib al-Bûzîdî, fondateur de la Tariqa Darqawiya-Shadhiliya.

Lire la suite...
 
Cheikh al-Alawî - Régénérateur mystique du XXe siècle
Ce qui a été dit sur le Maître - Articles au sujet du Maître
Écrit par La presse algérienne   
Jeudi, 23 Juillet 2009 12:00

Cheikh Al-Alawi, le fondateur de la confrérie soufie El Alawiya, représente «le régénérateur mystique du XXe siècle» qui aura «fortement» marqué les esprits de son temps, souligne un spécialiste algérien dans ce domaine, à la veille de la célébration du centenaire de la Tariqa alawiya, prévue du 24 au 31 juillet à Mostaganem. Le célèbre soufi Cheikh Ahmed ben Mostefa Al-Alaoui (1869-1934) a fortement marqué les esprits de son temps. En portant un regard critique sur la civilisation moderne, il fut le régénérateur mystique du XXe siècle», a dit le Dr Khenchelaoui, directeur de recherche en anthropologie des religions et spécialiste du soufisme.

Lire la suite...
 
Cheikh Al 'Alawî, dernier grand représentant Shadhili
Ce qui a été dit sur le Maître - Articles au sujet du Maître
Écrit par Djaffar Mohamed-Sahnoun   
Dimanche, 19 Avril 2009 05:05

Le dernier grand représentant de ces tiers ordres maghrébins inaugurés par Al Shadhili est à notre avis le cheikh Ahmad Al 'Alawî Abu Al 'Abbas Ibn Mustafa Ibn 'Alioua, un soufi authentique, né en 1871 à Mostaganem. Il s’initie à la mystique d’abord chez les ‘Isawas avant de connaître le cheikh soufi Muhammad Ibn Habib Al Bouzidi, connu sous le nom de Sidi Hammou Cheikh (m. en 1919), qui le prend comme disciple et l'oriente vers la doctrine Darqawiya- Shadhiliya. Après la mort de son maître, Al ‘Alawî établit dans sa ville natale sa propre Zawiya où il prodigue un enseignement qui lui attire de nombreux disciples et où viennent le consulter d'éminents docteurs issus des universités tunisienne et marocaine de la Zitouna et d'Al Qarawiyine. Ces savants après un séjour auprès d'Al ‘Alawî, iront fonder à travers le monde des Zawiya où se diffusera l'enseignement du saint de Mostaganem.

Lire la suite...
 
«DébutPrécédent1234SuivantFin»

Page 2 sur 4
Copyright © 2017 A.C.A.A - Les Amis du Cheikh Ahmed al-Alawî. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.