Accueil Soufisme/Tasawwuf Explications L'Encyclopédie du Soufisme (tassawwuf) - NOTE :
L'Encyclopédie du Soufisme (tassawwuf) - NOTE :
Soufisme/Tasawwuf - Explications
Écrit par Derwish al-Alawi   
Index de l'article
L'Encyclopédie du Soufisme (tassawwuf)
I Introduction
DEFINITION, TERMINILOGIE ET ASPECTS HISTORIQUES.
Le Tassawwouf Parmi Les Salaf.
TARIQA
La Mauvaise Compréhension Des Temps Modernes
La Nécessité Du Développement Des Sciences Islamiques Après Le Temps Du Prophète (saw)
Les Racines Linguistiques Du Mot Tassawwouf 11
Le Prophète (saw) Mentionne La Condition Du Cœur: La Suprématie Du Cœur Sur Tous Les Autres Organes 12
II - «Y-A-T’Il DES PREUVES ET DES EVIDENCES DANS LE CORAN AU SUJET DU TASSAWWOUF? CITEZ-LES DE MANIERES EXPLICITES.». 14
Allah Décrit Tazkiyat Al-Nafs Comme Un Devoir Du Prophète. 14
D’autres Versets Et Commentaires Sur Tazkiyat Al-Nafs. 14
Allah Ordonne Aux Croyants De Chercher Un Moyen De S’approcher DE Lui Et D’Accompagner Les Sadiqin. 15
Allah Décrit Quelqu’un Qui a Directement Appris De Lui: Al-Khidr 16
La Supériorité De L’Amour Dans L’Adoration. 17
Des Versets Au Sujet Du Caractère Parfait, Ihsan. 19
III - QUELLES SONT LES PREUVES SUR LE TASSAWWOUF A PARTIR DES HADITHS? 21
Oumm al-Ahadith, Le Hadith De Jibril 21
La Troisième Composante De La Religion De L’Islam: 22
LE COMMENTAIRE DE L’IMAM NAWAWI SUR LE HADITH DE JIBRIL. 23
L’école D’Ihsan Et De Tazkiya. 26
La Relation Entre Chari`a Et Haqiqa. 26
Le Grand Jihad: Le Jihad Contre L’Ego. 28
Hadiths Sur Le Jihad Contre L’Ego. 28
Jihad et Soufis Moujahiddin. 29
IV - DIRES ET ECRITS DES IMAMS ET SAVANTS AU SUJET DU TASSAWOUF 31
Al-Hassan al-Basri (d. 110) 31
Imam Abou Hanifa (d.150) 32
Soufyan al-Thawri (d.161) 32
Imam Malik (94-179 H/ 716-795) 32
Imam Chafi`i (d.204) 33
Imam Ahmad bin Hanbal (d.241) 33
L’Imam al-Harith al-Mouhassibi (d.243) 33
La Piété De L’Imam Ahmad Devant Al-Mouhassibi 36
Les Maîtres Soufis De Hadiths De Dhahabi 38
Al-Qassim ibn `Outhman al-Joui`i (d.248) 42
L’Imam al-Jounayd al-Baghdadi (d.297) 42
Al-Hakim al-Tirmidhi (d.320) 43
L’Imam Abou Mansour `Abd al-Qahir al-Baghdadi (d.429) 45
L’Imam Abou al-Qasim al-Qouchayri (d.465) 46
Cheikh Abou Ismai`il `Abd Allah al-Harawi al-Ansari (d.481) 48
Imam Ghazali (d.505) 48
Ceux Qui Attaquent L’Imam Ghazali 50
La Validité de Hadiths Faibles. 51
Abou al-Wafa' Ibn `Aqil al-Hanbali (d.513) 53
Cheikh `Abd al-Qadir al-Gilani (d.561) 53
Ibn al-Jawzi (d.597) 55
Imam Fakr al-Din Razi (d.606) 57
Abou al-Hassan al-Chadhili (d.656) 57
Soultan al-`Oulama' al-`Izz ibn `Abd al-Salam al-Soulami (d.660) 57
Al-`Izz sur la Supériorité du Rang des awliya' Sur Celui des `oulama. 58
Imam Nawawi (d.676) 59
Al-`Izz b. `Abd al-Salam b. Ahmad b. `Anim al-Maqdissi (d.678) 60
Ibn Taymiyya (d.728) 60
Ibn Taymiyya au sujet de fana' et chatahat 64
Le Débat Entre Ibn Ata Allah al-Iskandari et Ibn Taymiyya. 66
Ibn `Arabi et Ibn `Abd al-Salam.. 67
Taj al-Din al-Soubki (d.771) 70
Imam Abou Ishaq al-Chatibi al-Maliki (d.790) 70
Ibn Khaldoun (d.808) 70
Imam al-Sakhawi (d.902) 71
Jalalal-Din al-Souyouti (d.911) 72
Zakariyya ibn Mouhammad Ansari (d.926) 72
Ibn hajar al-Haytami (d.974) 72
Abd al-Wahhab al-Cha`rani al-Hanafi (d.973) 75
Moulla `Ali al-Qari (d.1014) 76
Ibn `Abidin al-Hanafi (d.1252) 77
Abou al-`Ala' al-Mawdoudi (d.1399) 77
V Conclusion.. 78
GLOSSAIRE
NOTE :
Toutes les pages

 

NOTE :

[1] Transmit sur l’autorité de ‘Oumar, ‘Ali, Ibn ‘Abbas, et autres. Récits rassemblés par Abou Talib al-Makki dans le chapître intitulé “La différence entre les savants du monde et ceux de l’au-delà” dans son Qout al-qouloub fi mou’amalat al-mahboub (Le Caire: Matba’at al maymouniyya, 1310/1893) 1:140-141.

[2] Transmit par Ahmad avec une chaîne valable dans Kitab fada’il al-Sahaba, ed. Wasi Allah ibn Mouhammad ‘Abbas (Mecca: Mou’assasat al-risala, 1983) 1:141 (#118).

[3] Al-Qoushayri, Risalat kitab al-sama’ dans al-Rasa’il al-qoushayriyya (Sidon et Béirut: al-maktaba al-‘asriyya, 1970) p. 60.

[4] Ahmad, Kitab al-wara’ ( Béirut: Dar al-kitab al-‘arabi, 1409/1988 ) p10.

[5] Ddhhabi ainsi cité dans Sakhawi, al-jaahir wa al-dourar fi tarjamat cheick al-islam (al-‘asqali), ed. Hamid ‘Abd al-Majid et Taha al-zayni (Le Caire: wizarat al-awqaf, al-majlis al-a’la li al-shou’oun al-islamiyya, lajnah ihya’al-tourath al-islmi, 1986) p.21-22.

[6] Voir Ibn Sa’d, Tabaqat (ed. Sachau) 7(2):83; al-‘Arousi, Nat(a’ij al-afkar al-qoudsiyya (Boulaq, 1920/1873; et ‘Abd al-Wahhab al-Sha’rawi, al-Tabaqat al-koubra 1:57.

[7] Rapporté dans Boukhari et Muslim à travers plusieurs chaînes. Nawawi l’inclu dans sa collection de quarante hadiths (#2).

[8]Ahmad, al-Zouhd (Béirut: dar al-koutoub al-‘ilmiyya, 1414/1993) p.414,416.

[9] ‘Ilm an-Nahuo, Ilm al-‘Ajaaz, ‘Ilm ul-Kalam, ‘Ilm at-Tawhid, ‘Ilm al-Aqida, ‘Ilm al-Qour’an, ‘Ilm al-Fiqh, ‘Ilm al-Hadith, ‘Ilm as-Sirah, ‘Ilm as-Sarf, ‘Ilm al-Bayan, ‘Ilm at-Tafsir, ‘Ilm al-Tajwid, ‘Ilm al-Tartil, ‘Ilm at-Tassawwouf ou ‘Ilm oul-Ihsan, ‘Ilm oul-Mirath, etc…

[10]Al-Houwjiri, Kashf al-mahjoub, trad. R.A. Nicholson (Kazrachi: dar al-ishaat, 1990) p.35.

[11] Dans Ibn ‘Assakir de la part d’Ibn Mas’oud. Al-Qouchayri et al-Houwjiri le citent dans leurs chapitres sur le tassawwouf, respectivement dans Kashf al-mahjoub (La traducttion de Nicholson p.35) et al-Risala: traduction de B.R. Von Schlegell, les principes du soufisme (Berkeley, Mizan Press, 1990) p.301.

[12] Tabarani le cita et Haythami authentifia la chaîne à travers ‘Irba ibn Sariya dans Majma’al-zawa’id, chapître sur les mérites de la Syrie.

[13] Ibn al-Athir, al-Nihaya, s.v.s-f-w.

[14] Bukhari le rapporte (english 1:79).

[15] Ibn Hajar, Fath al-bari (1989 ed.) 1:258 et 11:541.

[16] Rapporté dans Ahmad, Tabarani, Abou Ya’la et Abou Nou’aym.

[17] Bayhaqi le rapporte dans “Shou’ab al-iman 1:396 #522; al-Moundhiri dans al-Targhib 2:396; et Ibn Abi al-Dunya.

[18] Al- hafiz Abou Nou’ayn le rapporta dans Hilyat al-awliya. Ibn Hajar dit dans al-Isaba (2:2 #1659): “Sa chaîne de transmission est acceptable et Ibn Mindah le soumit aussi. Nous avons rapporté la même à travers Abou al-Darda’ dans le Fawa’id de Hisham ibn ‘Ammar.” Al-Tabarani aussi le rapporte à travers Abou al-Darda’. Haythami dit de cette chaîne: “Elle contient un narrateur inconnu, mais le reste est fiable.”

[19] Tirmidhi le rélate et dit: un hadith rare(gharib); Bayhaqi aussi dans le shou’ab 4:245 #4951.

[20] Ssuyuti, Ta’yid al-haqiqa al-‘aliyya wa-tashyid al-tariqa al-shadhiliyya, ed. Abd Allah ibn Muhammad ibn al-Siddiq al-Ghumani al-Hassani (Cairo: al-matba’ al-izlamiyya, 1934), p, 56.

[21] L’opinion de Ghazali est citée dans The Riance of the Traveller, p.12. Pour Suyuti, voir la section des dires des savants à la fin de ce livre.

[22] Ibn Qayyim, rawdat al-mouhibbin wa nuzhat al-moushtaqin (Béirut: Dar al-Kutub al-ilmiyya, 1993 ) p. 406-409.

[23] Al-Charif ‘Ali ibn Mouhammad al-Joujani, kitab al-ta’rifat (Beirout: dar al-toutoub al-‘ilmiyya, 1408/1988) p. 12.

[24] Muslim; Ahmad, Mousnad 6:91, 163, et autres

[25] Mouslim; Iman #208: "Nul ne péri avec Allah sauf qu’il est destiné à la destruction." Ibn Hajar dit (Fath al-bari Riqaq Ch.31 #6491): "C’est -à -dire celui qui persiste dans son accrochage au mal dans sa résolution, son parlé, et son action, et évite le bien dans sa conception, son parlé, et action."

[26] Tirmidhi, Zakat #28.

[27] Cf. Ibn Majah, Mouqaddima #1à, Fitan #66; Tirmidhi, Witr #21, Qadar #6; Ahmad 5:277,280,282; Ibn Hibban.

[28] Abou Dawoud, Tabarani, Ahmad, Boukhari dans son Tarikh, et autres.

[29] Abou al-Ma`ali Roukn al-Din `Abd abd al-Malik ibn `Abd Allah ibn Youssouf al-Jouwayni al-Naysabouri al-Chafi`i al-Ach`ari (419-478): Le cheick de Ghazali et auteur des 15 volumes Nihayat al-latlab fi dirayat al-madhhab (Le plus important dans ce qui est cherché sur la compréhension de l’école Chafi`i) aussi bien que d’autres travaux dans les doctrines de la foi, la théologie, les fondements de la méthodologie Islamique, et du fiqh chafi`i (loi). Voir le Tabaqat al-chafi`iyya al-koubra d’al-Soubki 5:165.

[30] Kitab al-irchad ila qawati` al-adilla fi ousoul al-i`tiqad.

[31] Cf.Le cheick Soufi Ibn `Ata' Allah: «Quand Dieu t’aliène de la compagnie de Ses créatures, sache qu’Il désire t’ouvrir la porte de Sa propre intimité.» Kitab al-hikam #93.

[32] Ceci est l’Imam Ghazali.

[33] Hadiths: koullou chay'in bi qadar: «Toute chose est mesurée…» Mouslim, Qadar Ch.4 #18, Ahmad aussi; koullou chay'in bi qdar'in wa qadar: «Toute chose est destinée à passer et est mesurée…» Tabarani dans “al-Awssat”: Haythami dit dans Majma' al-zawa'id que ce hadith contient des sous-narrateurs inconnus.

[34] Relté avec une chaîne fiable par al-Khatib al-baghdadi dans son Tarikh Baghdad 8:214, et par al-Dhahabi dans Mizan al-I’tidal 1:430.

[35] Narré par Ibn ‘Abd al’Barr, jami’ bayan al-‘ilm wa fadlih 1:190; al-Moundhiri, al-Targhib 1:103; al-khatib al-Bagndadi, Tarikh Baghdad 4:346; et autres.

[36] Al-‘Izz ibn ‘Abd al-Salam, Bayn al-chari’a wa al-haqiqa aw hall al-roumouz wa mafatih al-kounouz (Cairo: matba’at nour al-amal, n.d.) p.11.

[37] Comme mentionné par al-‘Ajlouni dans Kach al-Khafa 2:89 (#1765).

[38] Ibn Qayyim al-Jawziyya, al-Fawa’id, éd. Mouhammad ‘Ali Qoutb (Alexandria: dar al-da’wa, 1412/1992) p.50.

[39] Rapporté sur l’autorité d’Abu al-Darda’ par Ahmad, Tirmidhi, Ibn Majah, Ibn Abi al-Dunya, al-Hakim qui le déclare fiable, et Dhahabi le confirme, Bayhaqi, Souyuti dans al-Jami’ al-saghir, et Ahmad aussi le rélate de Mou’adh ibn Jabal.

[40] Relaté sur l’autorité d’Aobu Sa’id al-Khoudri par Ahmad (3:75), Tirmidhi (#3376), Baghawi dans Shar al-Sunna (5:195), Ibn Kathir dans sonTafsir (6:416), et autres.

[41] ‘Ali al-Qari, al-Asrar al-marfu’a (Béirout 1985 ed.) p.127.

[42] Ibn Abou Jamra, Bahjat al-noufous sharh moukhhtasar sahir al-boukhari 3:146.

[43] Tirmidhi, Ahmad, Tabarani, Ibn Majah, al-Hakim, et Qouda’i aussi le rapporte. Le contemporain savant de hadith Ch’ayb al-Arna’out confirme que sa chaîne de transmission est fiable dans son édition de ibn Hibban, Sahih 11:203 (#4862).

[44] Reliance of the Traveller, p.863.

[45] Ibn al-Jawzi, Sifat al-sawfa 2(4):10 (#570).

[46] Ibn al-Qayyim, Rawdat al-mihibbin p.225.

[47] Abu Nu’aym, Hilyat al-awliya’ 6:155.

[48] Ibn Taymiyya, al-Tassawwouf dans Majmou’a al-fatawa al-koubra 11:16.

[49] Rapporté par Mouslim, Ahmad, Tirmidhi, et Ibn Majah.

[50] Dans Ghazali, trad. T.J.Winter, le Souvenir de la mort p.18.

[51] Ibn ‘Abidin, Hashiyat radd al-muhtar ‘ala al-durr al-mukhtar 1:43.

[52] Ibn Qayyim, Madarij al-salikin; Ibn al-Jawzi, Sifat al-safwa (Béirut: dar al-kutub al-‘ilmiyya, 1403/1989) 1 (2):203 (#254); Abu Nu’aym, Hilyat al-awliya, s.v. “Abu Hashim al-Sufi.”

[53] Ibn al-Jawzi, po. Cit.

[54] Ibn al-Jawzi, Sifat al-safwa 1(2):120.

[55] `Ali al-Qari, Charh ‘ayn al-‘ilm wa-zayn al-hilm (Le Caire: Maktabat al-Thaqafa al-Diniyya, 1989) 1:33; Ahmad Zarrouq, Qawa’id al-tassawwouf (Le Caire, 1310); `Ali al-`Adawi, Hachiyat al-`Adawi `ala charh Abi al-Hassan li-rissalat Ibn Abi Zayd al-moussammat kifayat al-talib al-rabbani li-rissalat Ibn Zayd al-Qayrawani fi madhhab Maalik (Béyrout?: Dar Ihya’ al-Koutoub al-‘Arabiyah, ) 2:195; Ibn ‘Ajiba, Iqaz al-himam fi sharh al-hikam (Le Caire: Halabi, 1392/1972) p.5-6.

[56] Ibn ‘Ajiba, Iqaz al-himam 5-6.

[57] Souyouti, Ta’yid al-haqiqa al-‘aliyya p.15

[58] al-‘Ajlouni, Kashf al-Khafa wa mouzil al-albas 1:341 (#1089).

[59] Al-Saffarini, Ghidha’ al-albab li-sharh manzoumat al-adab (Le Caire: Matba’at al-Najah, 1324/1906) 1/120.

[60] Cité dans le livre Tanwir al-Gouloub, p.405. par cheick Amin al-Kourdi.

[61] ‘Abd al-Qahir al-Baghdadi, Kitab Ousoul al-Din p.308-309; Taj al-Din Soubki, Tabaqat al-shafi’iyya 2:275; Jamal al-Din al-Isnawi, Tabaqat al-Shafi’iyya 1 (#9)26-27.

[62] Al-Soubki le mentionne dans Tabaqat al-shafi’iyya. Une copie est disponible à la bibiothèque Chester Beatty, ,s. 3184 (2).

[63] Muslim, Iman; Ahmad 4:73.

[64] Al-Mouhassibi, Kitab al-Wassaya, ed. ‘Abd al-Qadir Ahmad ‘Ata (Le Caire, 1384/1964) 27-32.

[65] Al-khatib al-Baghdadi, Tarikh Baghdad 8:214.

[66] Soubki, Tabaqat al-shafi’iyya 2:279.

[67] Ceci est rapporté dans Sounan al-Bayhaqi (3:121), al-Moughni (2:186-187) et quelque part d’autre.

[68] «La chaîne de transmission de cette histoire est fiable, mais le rapport en lui-même est rejeté, car mon coeur ne l’accepte pas. Je ne pense pas que Ahmad puisse faire chose pareille.» Dhahabi, Mizan al-I’tidal 1:430 (#1606).

[69] Al-Dhahabin, Siyar a`lam al-noubala', éd. Mouhammad ibn Hassan Moussa (Jeddah: Dar al-andalous, 1995) #508.

[70] Al-Dhahabi, mizan al-I’tidal 3:214

[71] al-Dhahabi, Mou’jam shouyoukal-Dhahabi, al-Mou-jam al-kabir, ed. Mouhammad Habib al-Hayla (Ta’if; Maktabat al-Siddiq, 1408/1988) 1:37.

[72] Ibid.1:48.

[73] Ibid.1:58.

[74] Ibid.1:72.

[75] Ibid.1:77.

[76] Ibid.1:91. Cf. Ibn Kathir, al-Bidaya 14:37, 106-107; Soubki, Tabaqat 9:20-22.

[77] Al-Dhahabi, Mou`jam chouyouk al-Dhahabi, 1:104.

[78] Ibid.1:131.

[79] Ibid.1;136

[80] Ibid.1:157-158.

[81] Ibid.1:322.

[82] Ibid.1:160.

[83] Ibid.1:163.

[84] Ibid.1:184.

[85] Ibid.1:209.

[86] Ibid.1:216.

[87] Ibid.1:222.

[88] Ibid.1:253.

[89] Ibid.1:258.

[90] Ibid.1:277.

[91] Ibid.1:298.

[92] Ibid.&:314.

[93] Ibid.1:323-324.

[94] Ibid.1:339.

[95] Ibid.1:379.

[96] Ibid.1:381.

[97] Ibid.1:393-394.

[98] Ibid.1:399.

[99] Ibid.1405.

[100] Ibid.1:415.

[101] Ibid.1:421.

[102] Ibid.&:441.

[103] Ibid.2:49.

[104] Ibid.2:83.

[105] Ibid.2:90.

[106] Ibid.2:100.

[107] Ibid.2:101.

[108] Ibid.2:139-140.

[109] Ibid.2:143.

[110] Ibid.2:146.

[111] Ibid.2:148.

[112] Ibid.2:181

[113] Ibid.2:193.

[114] Ibid.2:195.

[115] Ibid.2:205.

[116] Ibid.2:216.

[117] Ibn Kathir dans al-Bidaya 14:75, Soubki dans Tabaqat 9:162.

[118] Al-Dhahabi dans Mou`jam chouyouck al-Dhahabi, 2:244.

[119] Ibn Kathir dans al-Bidaya 14:131-132, Ibn Hajar dans al-Dourar al-Kamina 4:193, al-Soubki dans Tabaqat 9:191.

[120] Al-Dhahabi dans Mou`jam chouyouck al-Dhahabi, 2:267.

[121] Ibid.2:282-283/

[122] Ibid.2:323-324.

[123] Ibid.2:325.

[124] Ibid.2:331.

[125] Ibid.2:335-336.

[126] Ibid.2:403.

[127] Ibid.2:405.

[128] al-Dhahabi dans Tadhkirat al-houffaz (Béirout: Dar al-Koutoub al-`Ilmiyah).

[129] Soubki, Q’ida p.53.

[130] Ibn al-Jawzi, Sifat al-sawfa 2(2):200 (#763).

[131] Ibid.

[132] Dans ‘Afif al-Din Abou Mouhammad ‘Abd Allah Asad al-Yafi’I (d. 768), Nashr al-mahassin al-ghaliya fi fadl mashayikh al-soufiyya (Béyrut: Dar Sadir, 1975)

[133] al-Jounayd, Kitab dawa’ al-arwah, ed. & trad. A.J.Arberry dans le journal de la Société Royale Asiatique (1937).

[134] Hadith moursal mawqouf rapporté par al-Hakim de Makhoul, Ibn al-Moubarak de Abou al-Darda’, et Daylami de Abou Hourayra. Souyouti le cite dans al-Dhourr al-manthur 6:86.

[135] Boukhari, Mouslim, Ibn Majah, Tirmidhi, Ahmad.

[136] Ibn Majah, Tirmidhi, al-Hakim.

[137] Al-Hakim al-Tirmidhi, Adab al-mouridin, ed. ‘Abd al-Fattah ‘Abd Allah Baraka (Le Caire: Matba’at as-sa’adat, 1976) p. 33-41.

[138] ‘Abd al-Qadir al-Baghdadi, al-Farq bayn al-firaq (Béïrut: dar al-koutoub al-‘ilmiyya,n.d.) 242-243.

[139] ‘Abd al-Qadir al-Baghdadi, Ousoul al-din p.315-16.

[140] Al-Qoushayri, al-Rissala, traduit par B.R. Von Schlegell, Les principes du Soufisme (Berkeley: Mizan Press, p. 301-307.

[141] La chaîne des maîtres Naqshbandi au temps de al-Kharqani est comme suit: Abou yazid al-Bistami ® Abou al-Hassan al-Kharqani ® Abou ‘Ali al-Farmadi (le maître de Ghazali) ® Abou Youssouf al-Hamadani ® Abou al-‘Abbas al-Khidr ® ‘Abd al-Khaliq al-Ghoujdawani.

[142] Ibn Rajab, Dhayl ‘ala tabaqat al-hanabila (Damas, 1951) 1:64-85.

[143] Edité par A.J. Arberry, “La Biographie Ansari de Jami” dans Le Trimestriel Islamique (Juillet-Décembre 1963) p. 57-82.

[144] Al-Ghazali, al-Mounqidh min al-dalal, p.131.

[145] Ibn `Ajiba, Iqaz al-himam p.8.

[146] Al-`Iraqi le cite dans Bayhaqi sur l’autorité d’Ibn `Abbas et sa chaîne de transmission contien Mouhammad ibn `Abd al-Rahman ibn Ghazwan, l’un des faussaires.

[147] Tirmidhi: hassan; Nissa'I; `Iraqi ne pas considéré de faible (la chaîne de transmission)

[148] Mouslim.

[149] Un hadith sahih rapporté par Tirmidhi, Ahmad, Tabarani, Ibn Majah, Ibn Hibban, al-Hakim, et Qouda`i.

[150] Note du traducteur: lire Toussi.

[151] Salah al-Din Khalil ibn Aybak al-Safadi, al-Wafi bi al-wafayat (Wiesbaden, 1962-1984) 1:274-277 (#176).

[152] Taha Jaber al-`Alwani, Ousoul al-fiqh: La source de la Méthodologie en Jurisprudence Islamique, ed. Youssouf Talal Delorenzo (Herndon, VA: IIIT, 1411/1990) p. 50.

[153] Reliance of the Traveller (La Dépendance du Voyageur) p. 1048.

[154] Ibn al-Jawzi, Kitab al-qoussas wa al-moudhakkirin p.201.

[155] Ibn al-Jawzi, al-Moutazam 9:169.

[156] Taqi al-Din al-Soubki, Tabaqat al-shafi`iyya 4:179-182.

[157] Voir al-Hakim, al-madkhal li `ilm al-hadith” (le début), le Dala'il al-noubouwwa de al-Bayhaqi (l’introduction), al-Tibyan fi`ouloum al-qour’an p.17. de Nawawi. Cecliu-ci dit:”Les savants sont d’accord sur la légitimité de l’usage de faibles hadiths dans le domaine de travaux vertueux.” Al-Sakhawi déclarea l’opinion du consensus des savants sur cette question dans l’épilogue de son al-Qawl al-badi`fi al-salat `ala al-habib al-shafi` (L’admirable doctrine conernant l’invocation des saluts sur le bien-aimé intercesseur) (Béirut: dar al-koutoub al-`ilmiyya, 1407/1987) p.245-246.

[158] T.J Winter, traduction du “Souvenir de la Mort” de Ghazali (Cambridge: Islamic Texts Society,1989), Introduction,p.xxix n.63.

[159] al-Dhahabi, Mizan al-i`tidal 3:214.

[160] Al-Ghazali, al-Mounqidh min al-dalal (Damas, 1956) p.40.

[161] Ibn Hajar al-Haytami, Fatawa hadithiyya (Le Caire: al-Halabi, 1970)p.331.

[162] Ibn Hajar, Hadi al-sari, éd. Ibrahim `Atwa `Awad (Le Caire, 1963) p.21.

[163] al-Hakim, al-Madkhal ila ma`rifat al-iklil, éd. & trad. James Robson, Une introduction à la Science de Tradition (Londres: Société Royale Asiatique de Grande Bretagne et Irlande, 1953) p.11.

[164] al-Sakhawi, al-Qawl al-badi` fi al-salat `ala la-habib al-shafi`(L’admirable doctrine concernant l’invocation sur le bien-aimé intercesseur) (Béirut: dar al-koutoub al-`ilmiyya, 1407/1987) p.245-246.

[165] Ibn Taymiyya, Qa`ida jalila p.82.

[166] Ibn al-`Arabi al-Maliki, `Aridat al-ahwadhi 5:201.

[167] Ibn Taymiyya, Qa`ida fi al-tawassoul wa al-wassila, éd. Rabi`a ibn hadi `Oumayr al-Moudkhali, p.162 (#478).

[168] Voir l’article de George Makdis dans l’encyclopédie de l’Islam, 2nd éd., s.v. “Ibn 'Akil.”

[169] Note du traducteur: je n’ai pas encore pu avoir sous ma main la version française de ces deux œvres (s’il en existe).

[170] Ce démenti global et subjectif de la part de Dhahabi fait penser à son démenti de l’authentification du rapport de l’attitude de l’Imam à l’écoute pour la première fois d’al-Mouhassibi.

[171] Al-Haytami, Fatawa hadithiyya 315-316.

[172] Note du traducteur: Tassawwouf est la deuxième moitié du volume I de la série: “Croyances et Doctrines Islamiques selon Ahl al-Sunna; Une répudiation des innovations “Salafi” du même auteur.

[173] Ibn Qoudama, Moukhtaqqar minhaj al-qassidin li Ibn al-Jawzi, éd. M. Ahmad Hamdan et `Abd al-Qadir Arna'out, 2nd éd. (Damas: maktab al-chabab al-mouslim wa al-maktab al-islami, 1380/1961) p.426.

[174] Nouh Keller, Reliance of the Traveller p.1046.

[175] Dans Ibn `Ajiba, Iqaz al-himam p.8.

[176] al-Dhahabin, Siyar a`lam al-noubala' [#969].

[177] Miftah al-sa`ada 2:353; al-Soubki, Tabaqat al-chafi`iyya 8:214.

[178] Al-`Izz ibn `Abd al-Salam, Qawa`id al-ahkam (Dar al-charq li al-tiba`a, 1388/1968) 1:29, 2:212.

[179] Note du traducteur: La danse ici n’a rien avoir avec celle pratiquée dans les cabarets ou discothèques; la danse dont il s’agit ici est une pratique spirituelle comme dans le cas de Mawlana Rumi (Que Dieu bénisse son âme) et son ordre appelé Mawlawi. Elle est pratiquée en dehors de toute idée de satisfaire le nafs. Encore aujourd’hui cette pratique existe dans cet ordre et ailleurs.

[180] Ahmad, Mousnad 1:108 (#860).

[181] Al-Haytami, Fatawa hadithiyya p.212.

[182] al-Yafi`i, Mir'at al-jinan 4:154.

[183] Ibn al-`Imad, Chadharat al-dhahab 5:302; Ibn Chakir al-Koutoubi, Fawat al-wafayat 1:595; al-Yafi`I, Mir`at al-jinan 4:154; al-Nabahani, Jami` Karamat al-awliya 2:71; Abou al-Sa`adat, Taj al-ma`arif p.250.

[184] al-`Izz ibn `Abd al-Salam, Fatawa misriyya p.158.

[185] al-`Izz ibn `Abd al-Salam, Qawa`id al-ahkam 2:220-221.

[186] Al-`Izz ibn `Abd al-Salam, Fatawa, éd. `Abd al-Rahman ibn `Abd al-Fattah (Béirout: dar al-ma`rifa, 1406/1986) p.138-142.

[187] Ibn Abi Zayd, al-Jami` fi al-sounan p.118-119.

[188] Cf. Nouh Keller, Al-Maqassid: Manuel d’Islam de l’Imam Nawawi (Evanston: Sunna Books, 1994) p.85-86.

[189] Al-Nawawi, Boustam al-`arifin (Beyrout: dar al-kitab al-arabi, 1405/1985) p.53-54.

[190] Al-`Izz ibn `Abd al-Salam [al-Maqdissi], Hall al-roumouz wa mafatih al-koumouz (La Caire: matba`at nour al-amal) p.7.

[191] Le commentaire est disponible dans le volume 10:455-548 de la première édition de Riyadh du Majmou` fatawa Ibn Taymiyya.

[192] Majmou` fatawa Ibn Yaymiyya 10:516.

[193] Ibn Taymiyya, al-Safadiyya (Riyad: matabi` hanafa, 1396/1976) 1:267.

[194] Ibn Taymiyya, Majmou`at al-rassa`il wa al-massa`il (Béyrout: lajnat al-tourath al-`rabi) 5:83.

[195] Maj,ou` fatawa Ibn Taymiyya 10:473-474.

[196] Ibid. 10:479.

[197] Ibn Taymiyya, Majmou`a al-rassa`il wal-massa`il 1:162.

[198] Ibn Taymiyya, al-Ihtijaj bi al-qadar (Le Caire: al-matba`a al-salafiyya, 1394/1974) p.38.

[199] Ibn Taymiyya, Tawhid al-rouboubiyya dans Majmou`a al-Fatawa al-koubra (Riyad, 1381) 2:464-465.

[200] George Makdisi, “L’isnad initiatique soufi de Mouwaffaq ad-Din ibn Qoudama,” dans Cahiers de l’Herne: Louis Massignon (Paris: Edition de l’Herne, 1970) p.88-96; “Ibn taimiya: A Soufi of the Qadiriya Order,” in American Journal of Arabic Studies I (Leiden: E.J. Brill, A974) p.118-129; “The Hanbali School and Soufism,” in Boletin de la Asiciatcion Espanola de Orientalistas 15 (Madrid, 1979) p.115-126.

[201] Ibn `Abd al-Hadi, Bad' al-'ilqa bi labs al-khirqa, ms. al-Hadi, Collection Arabe de la Bibliothèque de Princeton, fols. 154a, 169a, 171b-172a; et l’université de Damas, copie originale du manuscript Arabe, 985H; aussi mentionné dans at-Talyani, manuscript Chester Beauty 3296 (8) à Dublin, fol. 67a.

[202] Manuscript de Damas, Zahiriyya # 1186 H.

[203] Ibn Taymiyya, Majmou`a al-fatawa al-koubra 11:5.

[204] Ibn `Ajiba, Iqaz al-himam p.6.

[205] al-Cha`rani, al-Tabaqat al-koubra 1:4.

[206] `Abd al-Qahir al-Baghdadi, Ousoul al-din p.315-16.

[207] Ibn Taymiyya, Majmou`a al-fatawa al-koubra 11:16-20.]

[208] Op.cit.2:396-397.

[209] Op.cit. 10:339.

[210] Note du Traducteur: Tassawwouf ou la purifacation du cœur est la deuxième moitiée du volume I dont le titre du même auteur est: Coyances et Doctrines Islamiques selon Ahl al-Sunna; Une réfutation des Innavations Salafies.

[211] Ibn `Ata Allah, Lata'if al-minan fi manaqib Abi al-`Abbas…sur les notes de Lata'if al-minan wa al-akhlaq (Le Caire, 1357) 2:17-18 de Cha`rani

[212] Note du traducteur: Nous avons utilisé l’expression “en Français” parce que le document lit: “La première traduction en Anglais”; et puisque nous n’avions sous nos mains jusqu’au jour où cette traduction fut fini une version en Français du débat.

[213] Voir Ibn al-`Imad, Chadharat al-dhahab (1350/1931) 6:20f.;al-Zirikly, al-A`lam (1405/1984) 1:221; Ibn Hajar, al-Dourar al-kamina (1348/1929) 1:148-273; Al-Maqrizi, Kitab al-soulouk (1934-1958) 2:40-94; Ibn Kathir, al-Bidaya wa al-nihaya (1351/1932) 14:45; Soubki, Tabaqat al-chafi`iyya (1324/1906° 5/177f. et 9:23f.; Souyouti, Housn al-mouhadara fi akhbar mirs wa al-qahira (1299/1880) 1:301; al-Dawadari, al-Dourr al-fakhir fi sirat al-malik al-Nassir (1960) p. 200f.; al-Yafi`i, Mir'at al-janan (1337/1918) 4:246; Cha`rani, al-Tabaqat al-koubra (1355/1936) 2:19f.; al-Nabahani, Jami` karamat al-awliya' (1381/1962) 2:25f.

[214] Boukhari et Mouslim, hadith de Jabir: «J’ai été octroyé cinq choses dont une qui n’a été à aucun prophète avant moi…»

[215] Al-Tabarani le rapporte dans al-Kabir. Ibn Hibban et al-Hakim le déclare solide. Ibn Abi Chayba sur l’autorité de Jabir rapporte une narration similaire. Similaire aussi est ce qu’Ibn `Abd Al-Barr sur l’autorité d’Ibn `Abbas et d’Abou Nou`aym dans son Hilya sur l’autorité d’Anas Ibn Malik rapporte, comme al-Hafiz al-Souyouti mentionna dans le Jami` al-Kabir, Haythami dit dans Majma` al-zawa'id: «La chaîne de Tabarani contient Rawh ibn Salah qui a certaines faiblesses mais Ibn Hibban et al-Hakim la déclare digne de confiance. Le reste de ses sous-narrateurs sont des gens de hadiths solides.» Cette Fatima est la mère d’Ali, qui éleva le Prophète.

[216] Hadith: «O jeune homme… si tu as besoin de demander, demande à Allah. Si tu as besoin d’aide, demande l’aide d’Allah…» (ya ghoulam ala ou`allimouka…): Tirmidhi (#2516 hassan sahih); Bayhaqi dans Asma' wa al-sifat p.75-76 et Chou`ab al-iman 2:27-28 (#1074-1075) et 7:203 (#10000); Ahmad 1:307; Tabarani, Ibn Hibban; Abou dawoud; al-hakim; Nawawi l’inclu dans ses 40 Hadiths (#19) mais Ibn al-Jawzi le plaça parmi les faux.

[217] Tiré de Reliance of the Traveller (Oudat al-Salik) p.954-957: « (`Ali Qari:) Le Hadith « Je suis la cité de la connaissance et `Ali est sa porte» fut mentionné par Tirmidhi… [qui] dit que ce fut non reconnu. Boukhari dit la même chose, et dit que ce fut sans revendication légitime à une authenticité. Ibn Ma`in dit que ce fut un mensonge sans base, comme le dirent aussi Abou hatim et Yahya ibn Sa`id. Ibn Jawzi l’enregistra dans son livre de Hadiths forgés, et fut confirmé par Dhahabi, et autres. Ibn Daqiq al-`Eid disait, «Ce hadith n’est pas confirmé par les savants, et certains le considèrent d’inventé.» Daraqoutni dit qu’il ne fut pas corroboré. Ibn Hajar `Asqalani fut questionné au sujet de ce hadith, et il répondit qu’il était bien authentique (hassan), non rigoureusemnt authentique (sahih), comme Hakim a dit, mais non une invention (mawdou`), comme Ibn Jawzi le prétend. Ceci fut mentionné par Souyouti. Le maître de Hadiths (hafiz) Abou Sa`id `Ala'i dit, «La vérité est que le hadith est bien authentifié (hassan), au vue de ses multiples voies de transmission, étant ni rigoureusement authentifié (sahih) ni faible (da`if), plus ou moins qu’un faux» (Rissala al-mawdou`at, 26).»

[218] Ceci est une évidente clé dans le Hikam d’Ibn `Ata' Allah, par exemple #205: «Quelque fois les lumières te parviennent et trouvent ton cœur rempli de formes de choses créées, alors elles retourment de là où elles sont descendues.» Ibn `Ata' Allah, Les Aphorismes Soufis (Kitab al-hikam), trad.Victor Danner (Leiden: E.J. Brill, 1984) p.53.

[219] Comme illustré par Salah al-Din al-Safadi dans l’introduction de Ghazali dans son dictionaire bibliographique: «Mouhammad ibn Mouhammad ibn Mouhammad ibn Ahmad, la Preuve de l’Islam, l’Ornement de la Foi, Abou Hamid al-Toussi…» al-Safadi, al-Wafi bi al-wafayat 1:274.

[220] Ironiquement, un genre similaire de louanges sur le propre livre al-Hikam d’Ibn `Ata' Allah est rapporté sur l’autorité du grand cheick Mawlay al-`Arabi al-Darqawi par Ibn `Ajiba dans Iqaz al-himan (p.3-4): «J’entendis le juriste al-Bannani dire: «Le Hikam d’Ibn `Ata' Allah est presqu’une révélation (wahy). S’il était permis de réciter la prière quotidienne sans le Coran, les mots du Hikam auraient été permis.» Il veut dire par cela qu’il n’y a rien dans le Hikam sauf ce qui procède du Coran et s’y réfère encore, et Allah est savant.

[221] Dans Mouhammad Zaki Ibrahim, Ousoul al-woussoul (Le Caire: 1404/1984) 299-310.

[222] al-Soubki, Mou`id al-n`iam wa moubid al-niqam p.190.

[223] al-Chatibi, al-Mouwafaqa fi ousoul al-chari`a (Le Caire: al-maktaba al-tijariyya al-koubra, 1975) 4:60

[224] al-Chatibi, al-I`tissam min al-koutoub, cité dans al-Mouslim: majallat al-`achira al-mouhammadiyya (Dhou al-qi`da 1373).

[225] Mouqaddimat ibn Khaldoun, p.328.

[226] al-Sakhawi, al-Daw' al-lami` (Béirout: dar maktabat al-hayat, 1966) 4:124-125.

[227] A.J. Arberry, Sakhawiana: A study Based on the Chester Beatty Ms. Arab. 773 (London: Emery Walker Ltd., 1951) p.35.

[228] al-Sakhawi, al-Daw' al-lami` 11:96-97, 74-75.

[229] Ibid. 3:144-145.

[230] Ibid. 7:162-165.

[231] Ibid. 11:69-71.

[232] Ibid. 2:212-213.

[233] Ibid. 8:127-132.

[234] Ibid. 8:176-178.

[235] Ibid. 7:197.

[236] Ibid. 2: 146-149.

[237] Ibid. 10:140-141.

[238] Ibid. 4:76.

[239] Al-Souyouti, Ta'yid al-haqiqa al-`aliyya wa-tachyid al-tariqa al-chdhiliyya, éd. `Abd Allah ibn Mouhammad ibn al-Siddiq al-Ghoumari al-Hassani (La Caire: al-matba`a al-islamiyya, 1934), p.56-57.

[240] Zakariyya al-Ansari, Charh al-rissala al-qouchayriyya (Le Caire: dar al-koutoub al-`arabiyya al-koubra, 1330/1912) p.126.

[241] Ibn Hajar al-Haytami, Fatawa hadithiyya (Le Caire: al-Halabi, 1970) p.331.

[242] Sad al-Din Mas`oud ibn `Oumar al-Taftazami, l’un des moujtahid d’esprit universel de lécole Chafi`i, il fut l’auteur de plusieurs livres en tafsir, kalam, oussoul, fiqh, `ilm al-mantiq (la logique), la grammaire, la réthorique, et la philologie.

[243] Une allusion à Ibn Taymiyya, qui prédiqua son jugement d’Ibn `Arabi sur l’odieuse assomption constante qu’il comprenait ses terminologies et leurs sens.

[244] al-Haytami, Fatawa hadithiyya p.52-54.

[245] al-Tabaqat al-koubra al-moussamma bi Lawaqih al-anwar fi tabaqat al-akhyar (1374/1954) (Reproduit, Béirout: dar al-fikr, n.d.) I:4. Dans Reliance of the Traveller p.863-864.

[246] Al-Qari, Charh `Ayn al-`ilm wa zayn al-hilm 1:1.

[247] Ibid. 1:78.

[248] Ibid. 2:354-355.

[249] Ibn `Abidin, Septième Lettre dans Chifa' al-`alil fi houk, al-wassiyya wa al-tahalil p.172-173.

[250] Abou al-`Ala' al-Mawdoudi, Mabadi' al-Islam p.114-117.

[251] Ibn Abi Chaybah le rapporte avec un chaîne fiable (sahih).



 
Copyright © 2017 A.C.A.A - Les Amis du Cheikh Ahmed al-Alawî. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.