Accueil Soufisme/Tasawwuf Explications L'Encyclopédie du Soufisme (tassawwuf) - Imam al-Sakhawi (d.902) 71
L'Encyclopédie du Soufisme (tassawwuf) - Imam al-Sakhawi (d.902) 71
Soufisme/Tasawwuf - Explications
Écrit par Derwish al-Alawi   
Index de l'article
L'Encyclopédie du Soufisme (tassawwuf)
I Introduction
DEFINITION, TERMINILOGIE ET ASPECTS HISTORIQUES.
Le Tassawwouf Parmi Les Salaf.
TARIQA
La Mauvaise Compréhension Des Temps Modernes
La Nécessité Du Développement Des Sciences Islamiques Après Le Temps Du Prophète (saw)
Les Racines Linguistiques Du Mot Tassawwouf 11
Le Prophète (saw) Mentionne La Condition Du Cœur: La Suprématie Du Cœur Sur Tous Les Autres Organes 12
II - «Y-A-T’Il DES PREUVES ET DES EVIDENCES DANS LE CORAN AU SUJET DU TASSAWWOUF? CITEZ-LES DE MANIERES EXPLICITES.». 14
Allah Décrit Tazkiyat Al-Nafs Comme Un Devoir Du Prophète. 14
D’autres Versets Et Commentaires Sur Tazkiyat Al-Nafs. 14
Allah Ordonne Aux Croyants De Chercher Un Moyen De S’approcher DE Lui Et D’Accompagner Les Sadiqin. 15
Allah Décrit Quelqu’un Qui a Directement Appris De Lui: Al-Khidr 16
La Supériorité De L’Amour Dans L’Adoration. 17
Des Versets Au Sujet Du Caractère Parfait, Ihsan. 19
III - QUELLES SONT LES PREUVES SUR LE TASSAWWOUF A PARTIR DES HADITHS? 21
Oumm al-Ahadith, Le Hadith De Jibril 21
La Troisième Composante De La Religion De L’Islam: 22
LE COMMENTAIRE DE L’IMAM NAWAWI SUR LE HADITH DE JIBRIL. 23
L’école D’Ihsan Et De Tazkiya. 26
La Relation Entre Chari`a Et Haqiqa. 26
Le Grand Jihad: Le Jihad Contre L’Ego. 28
Hadiths Sur Le Jihad Contre L’Ego. 28
Jihad et Soufis Moujahiddin. 29
IV - DIRES ET ECRITS DES IMAMS ET SAVANTS AU SUJET DU TASSAWOUF 31
Al-Hassan al-Basri (d. 110) 31
Imam Abou Hanifa (d.150) 32
Soufyan al-Thawri (d.161) 32
Imam Malik (94-179 H/ 716-795) 32
Imam Chafi`i (d.204) 33
Imam Ahmad bin Hanbal (d.241) 33
L’Imam al-Harith al-Mouhassibi (d.243) 33
La Piété De L’Imam Ahmad Devant Al-Mouhassibi 36
Les Maîtres Soufis De Hadiths De Dhahabi 38
Al-Qassim ibn `Outhman al-Joui`i (d.248) 42
L’Imam al-Jounayd al-Baghdadi (d.297) 42
Al-Hakim al-Tirmidhi (d.320) 43
L’Imam Abou Mansour `Abd al-Qahir al-Baghdadi (d.429) 45
L’Imam Abou al-Qasim al-Qouchayri (d.465) 46
Cheikh Abou Ismai`il `Abd Allah al-Harawi al-Ansari (d.481) 48
Imam Ghazali (d.505) 48
Ceux Qui Attaquent L’Imam Ghazali 50
La Validité de Hadiths Faibles. 51
Abou al-Wafa' Ibn `Aqil al-Hanbali (d.513) 53
Cheikh `Abd al-Qadir al-Gilani (d.561) 53
Ibn al-Jawzi (d.597) 55
Imam Fakr al-Din Razi (d.606) 57
Abou al-Hassan al-Chadhili (d.656) 57
Soultan al-`Oulama' al-`Izz ibn `Abd al-Salam al-Soulami (d.660) 57
Al-`Izz sur la Supériorité du Rang des awliya' Sur Celui des `oulama. 58
Imam Nawawi (d.676) 59
Al-`Izz b. `Abd al-Salam b. Ahmad b. `Anim al-Maqdissi (d.678) 60
Ibn Taymiyya (d.728) 60
Ibn Taymiyya au sujet de fana' et chatahat 64
Le Débat Entre Ibn Ata Allah al-Iskandari et Ibn Taymiyya. 66
Ibn `Arabi et Ibn `Abd al-Salam.. 67
Taj al-Din al-Soubki (d.771) 70
Imam Abou Ishaq al-Chatibi al-Maliki (d.790) 70
Ibn Khaldoun (d.808) 70
Imam al-Sakhawi (d.902) 71
Jalalal-Din al-Souyouti (d.911) 72
Zakariyya ibn Mouhammad Ansari (d.926) 72
Ibn hajar al-Haytami (d.974) 72
Abd al-Wahhab al-Cha`rani al-Hanafi (d.973) 75
Moulla `Ali al-Qari (d.1014) 76
Ibn `Abidin al-Hanafi (d.1252) 77
Abou al-`Ala' al-Mawdoudi (d.1399) 77
V Conclusion.. 78
GLOSSAIRE
NOTE :
Toutes les pages

 

Imam al-Sakhawi (d.902)

Le disciple le plus en vu d’Ibn Hajar al-`Asqalani et un grand juriste, historien, et un maître de hadiths, Chams al-Din Mouhammad ibn `Abd al-Rahman al-Sakhawi, comme Taqi al-Din al-Soubki et al-Souyouti, il appartenaient à l’ordre Chadhili fondé par Abou al-Hassan al-Chadhili, et représenté par le grand Maître Maliki Ibn `Ata' Allah dont cinq des travauxfurent transmis par al-Sakhawi aux futures générations, y compris le Hikam du commentateur Chadhili Ahmad Zarrouq (d.899).

Dans sa biographie intitulée al-Daw' al-lami, des gens fameux de son époque, dont al-Sakhawi, révèle que son père Zayn al-Din `Abd al-Rahman ibn Mouhammad (d.874) était un Soufi né au Caire d’une grande piété, et un membre de la communauté Soufie Baybarsiyya où Ibn Hajar, le professeur de Sakhawi, enseigna pendant quarante années.[226]

Dans la section de son al-Jawahir al-moukallala fi al-akhbar al-moussalsala consacrée à la transmission de hadiths à travers des chaînes exclusivement de narrateurs Soufis, Sakhawi déclare qu’il a reçu lui-même la voie Soufie de Zayn al-Din Ridwan al-Mouqri' au Caire[227]. Dans la même œuvre Sakhawi mentionne aussi plusieurs de ses maîtres et disciples de hadiths qui furent Soufis. Voici les noms de quelques-uns d’entre eux, avec les mots qu’il utilisa pour les décrire dans l’oeuvre bibliographique al-Daw' al-lami`:

Abou Bakr ibn Mouhammad al-Hichi al-Halabi al-Chafi`i (n.848), le chef des Soufis Bistamiyya à Aleppo, la source mère de l’ordre Soufi Naqshbandi affilié à Abou Yazid al-Bistami. Il passa deux ans à Macca avec Sakhawi, qui lui offrit une ijaza ou autorisation d’enseigner. Dans cette ijaza Sakhawi l’appelle: "Notre maître, le talentueux Imam des mérites de guidance, l’Educateur des Mourids (disciples dans la voie Soufie), le Pilier des Pèlerins de la voie Soufie, le Noble Abou Bakr al-Hichi al-Halabi, qu’Allah le préserve et bénisse ses gracieux prédécesseurs (c’est-à-dire la chaîne de ses cheicks dans la voie Soufie), et qu’Allah nous gratifie de même que tous les Musulmans de leurs bénéfices."[228]

Badr al-Din Houssayn ibn Siddiq al-Yamani al-Ahdal (d.903): al-Sakhawi lui donna une ijaza compréhensive lui permettant d’enseigner tous ses livres.[229]

Abou al-Fath Mouhammad ibn Abi Bakr al-Madani al-Maraghi (d.859): Sakhawi étudia le hadith sous son autorité. Il fut recteur de deux khaniqas au Caire, le Zamamiyya et le Jamaliyya. Il mena une vie de retraite (spirituelle) et rédigea un commentaire sur le manuel de Loi de Nawawi, Minhaj al-talibin, et un résumé du Fath al-bari d’Ibn Hajar. Dû au fait qu’il ait défendu Ibn `Arabi, il fut assassiné devant la Ka`ba par un fanatique.[230]

Taqi al-Din Abou Bakr ibn Mouhammad al-Qalqachandi (d.867) aussi appelé `Abd Allah. Il reçu le khirqa ou manteau d’autorité au Caire. Il est dit avoir lu entièrement Sahih al-Boukhari en trois jours quand il était à la Mecque. Il vécu à al-Qouds, où al-Sakhawi le rencontra et étudia le hadith avec lui.[231]

Thiqat al-Din Abou al-`Abbas Ahmad ibn Mouhammad al-`Ouqbi (d.861). Il enseigna le hadith et le tajwid à la Mecque où Sakhawi étudia sous son autorité.[232]

Kamal al-Din Mouhammad ibn `Abd al-Wahid al-Sikandari al-Sawassi (d.861). Il fut un maître de toutes les sciences et enseigna à la Madrassa al-Achrafiyya au Caire, ensuite, il dirigea la khaniqa Soufie Chaykhouni. Il fut l’auteur de plusieurs livres.[233]

Abou `Abd Allah Mouhammad ibn `Ali al-Houssayni al-Qahiri al-Chafi`i al-Soufi (d.876). Le juge adjoint de Mouhawi au Caire, disciple d’`Izz al-Din ibn Jama`a, de Jala al-Din al-Boulqini et plusieurs autres; aussi un ami et un disciple du maître de Sakhawi, Ibn Hajar dont il publia par deux foix l’œuvre Fath al-bari. Professeur de fiqh et de hadiths, il rédigea un résumé du Kitab al-ansab d’Ibn Athir. Il fut un vieux connaisseur du père de Sakhawi, en conséquence il traita Sakhawi «avec un respect remarquable.» Il était l’un des dix disciples auquel Ibn Hajar légua son autorisation d’enseigner les hadiths.[234]

Abou Khalid Mouhammad ibn Abi Bakr al-Jibrini (d.860). Il était un auteur, un archer, un cavalier et un cheick Soufi à la zawiya de Jibrin, al-Sakhawi il le rencontra et étudia le hadith sous son autorité. Sakhawi dit de lui: «Il était beau, modeste, généreux, courageux, doté d’une force spirituelle et d’une virilité dans la succession des cheicks de la vraie majesté.»[235]

Zaki al-Din Abou al-`Abbas Ahmad ibn Mouhammad al-Ansari al-Khazraji al-Sa`di al-Mouqri' al-Soufi (d.875). Un associé d’Ibn Hajar et un auteur prolifique, il écrivit une autobiographie s’étendant sur plus de quinze volumes, alors que Sakhawi dit qu’il était inaffecté, sympathique, facilement en larmes et rapide en répliques.[236]

Thiqat al-Din Abou `Ali Mahmoud ibn Ali al-Soufi al-Khaniki (d.865). Il naquit et grandit dans la Khaniqa al-Siryaqoussiyya du Caire où il enseigna tard dans sa vie. Il passa l’âme à la Mecque alors qu’il faisait le pèlerinage.[237]

Abou al-Faraj `Abd al-Rahman ibn Khalil al-Dimachqi al-Soufi (d.869). Il était un Mouhaddith. Al-Sakhawi étudia sous son autorité au Caire et à la Mosquée Oumayyad à Damas.[238]

 

 

 




 
Copyright © 2017 A.C.A.A - Les Amis du Cheikh Ahmed al-Alawî. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.