Accueil Soufisme/Tasawwuf
Soufisme/Tasawwuf
La Ijâza ou la licence
Soufisme/Tasawwuf - Explications
Écrit par Derwish al-Alawi   

La Ijâza est une délégation de la part du mûrchid (Le Guide) à certains de ses disciples pour transmettre toutes ou certaines des litanies (wird), que se soit par l’intermédiaire d’une Ijâza écrite, verbale ou du cœur; cette délégation peut être perpétuelle ou ponctuelle. Le mûrchid est connu chez les gens de Dieu grâce à ses qualités, il est l’héritier du secret et il est plus élevé par son grade et sa sation que celui qui est autorisé et licencié, car, il est lui-même (le murchid) considéré comme la source de l'héritage, autorisant (les autorisés et licenciés) à éduquer. Et cette station ne fait jamais défaut en aucun temps, aussi il n’est pas permis que deux personnes se la partagent. Quant à l’autorisation ou la licence, elle n’est considérée par les hommes réalisés que pour sa bénédiction.

Lire la suite...
 
La Imarah - la Hadrah
Soufisme/Tasawwuf - Explications
Écrit par Salah Khelifa   

 

L’origine de la danse spirituelle (la ‘imara ou la Hadra) est décelée dans un Hadith rapporté par Aicha, la femme du Prophète (PSSL) et cité par Mûslim: «  un groupe de guerriers éthiopiens était venu un jour de fête à la mosquée (de Médine. Les hommes chantaient en exécutant des mouvements cadencés. Le Prophète (PSSL) m’appela, je posai ma main sur son épaule et je suivis du regard leurs évolutions. Pendant ce temps, le Prophète (PSSL) leur disait: continuez Beni-Arfada! »

Lire la suite...
 
La Tariqa (la voie) Array Imprimer Array  Envoyer
Soufisme/Tasawwuf - Explications
Écrit par Salah Khelifa   
Samedi, 15 Décembre 2012 16:31

 

La tariqa signifie chemin, voie; elle désigna par la suite la métode "mystagogique" pour guider chaque vocation en traçant un itinèraire menant de la pratique littèrale de la réligion islamique(chari'a) jusqu'à la réalité unique (haqiqa). "S'ils se comportent avec droiture dans la voie, nous les abreuverons certes avec abondance" Qoran LXXXII 16. Elle finit par désigner un groupement de fûqaras (pauvres); "Vous êtes pauvres, Seul Allah est Riche" Qoran XXXV 15, dirigés par un Cheikh (Maître spirituel) reliés par " une chaîne de lumière spirituelle, de maître en maître, jusqu'à la source de l'éxistence ('ayn el woujoud), la cause de tous les êtres (el sabab fi kouli mawjoud) Mohammed "prière et salutation sur Lui ".

Lire la suite...
 
La Sincérité (ou la véracité)
Soufisme/Tasawwuf - Aplication
Écrit par Derwish al-Alawi   

 

Le musulman est sincère et aime la sincérité, il s'y attache en apparence et en secret, en propos et en actes. Elle mène au bien et le bien mène au Paradis, auquel aspire tout musulman, alors que le mensonge aboutit à l'enfer que le musulman craint et fuit. Le musulman n'adopte pas la sincérité comme une qualité morale seulement, mais aussi comme un complément à sa foi religieuse car Allah la recommande : {Ô vous qui croyez ! Craignez Allah et soyez avec les véridiques. } [9:119]. {Tandis que celui qui vient avec la vérité et celui qui la confirme, ceux-là sont les pieux.} [39:33]. {Il est, parmi les croyants, des hommes qui ont été sincères dans leur engagement envers Allah.} [33:23].

Lire la suite...
 
Les maladies de l’âme et leurs remèdes selon les écrits des soufis
Soufisme/Tasawwuf - Explications
Écrit par Derwish al-Alawi   

 

L’espèce humaine est composée, de façon générale, de deux grandes parties : Une première, matérielle ou physique qui est le corps humain ; et une seconde partie qui est intangible et immatérielle. Cette dernière représente la base des désirs et instincts de l’homme et également le principal guide de sa raison. C’est elle aussi qui le distingue des autres espèces. Cette facette immatérielle de l’homme se nomme : l’âme. L’âme est donc la partie profonde de l’homme. Elle dirige son mental. Par conséquent, il n’est donc pas superflu de dire que son bon état est primordial pour l’homme. Néanmoins, nos âmes ne sont pas toujours en bon état. Elles sont souvent affectées par des pathologies qui provoquent des dysfonctionnements chez les hommes.

Lire la suite...
 
Cheikh Adda Bentounès - Les trois principes de la voie
Soufisme/Tasawwuf - Explications
Écrit par Adda Bentounès   

Nous avons fait une erreur en appropriant cet article au Cheikh al-Alawi (R) sans prendre le temps de vérifier. Nous nous sommes rendu compte de cette erreur dernièrement en vérifiant tous les titres des articles du Cheikh al-Alawi (R) dans les journaux dans un fichier PDF en langue arabe intitulé "Cheikh Ahmad Al-Alawi auteur et journaliste" et l'article en question était absent "Les trois principes de la voie". Après vérification , nous avons constaté qu'il a été écrit par Cheikh Adda Bentounès (R) dans son livre "Défense des pratiquants de l’invocation", qui est une traduction disponible sur le site Éditions la Caravane. Nous étions à cette époque certains que l'article ou plus exactement la lettre (qui était à l'origine destinée aux disciples palestiniens de Jérusalem) était écrite par cheikh al-Alawi en raison du style qui lui est personnel, ce qui ne m'a pas échappé de dire : quelle ressemblance de style de l'élève au style du maitre ! qu'Allah les agrées. Nous vous demandons pardon pour cette erreur dû au débordement de travail à l'époque, al-Hamdu-lellahi.

Lire la suite...
 
«DébutPrécédent12SuivantFin»

Page 2 sur 2