Accueil Récits louant le Prophète (§) Salât de Proximité au Prophète
Salât de Proximité au Prophète
Muhammad - Récits louangeant le Prophète
Écrit par Derwish al-Alawi   

126Suite à des attaques aveugles sur notre Bien-Aimé Prophète (SAS), nos vénérés maîtres nous ont enseigné de multiplier la Salât de Proximité au Prophète dans ces cas précis car elles lui sont très bénéfiques ainsi qu'à celui qui les psalmodie. Le site des Amis du Cheikh al-Alawi, quand à lui, se soumet à ces recommandations et met en ligne un texte comportant la Salât de Proximité au Prophète (SAS) tiré du wird de la tariqa al-Qacimiyya al-Madaniyya al-Alawiyya.

 

« Certes Dieu et Ses Anges prient sur le Prophète; Ô vous qui croyez priez sur lui et adressez-lui vos salutations » (XXXIII, 56)


Seigneur, prie sur l'origine de l'arbre des univers et adresse-lui Tes salutations, de sa lumière est issu tout ce qui existe et a existé: océan de Ta lumière, supérieur à la détermination, délivré de l’entrave de la séparation et de la liaison, source de toutes les essences jaillissant de l’origine du point éternel manifesté par ce par quoi il est apparent à l’ensemble de la création. (Et prie sur) celui dont ses réalités muhammadiennes sont apparues manifestement au grand jour. La branche fleurie, épanouie, plutôt le tronc divin éblouissant, effusion des lieux et des temps, et source des significations et de la connaissance. Et il est un verger et les créatures sont ses fruits, ou (il est) un jardin et les brillances de la création sont ses lumières. Bien plus, il est le ciel de l’existence où se sont illuminés dans la nuit des univers ses pleines lunes et ses lunes.

 

Et nous Te demandons par Ton unicité de prier sur la première révélation et la deuxième manifestation, poignée de Ta lumière éternelle et secret de tous les réceptacles.

 

Seigneur, prie sur le miroir des réalités et adresse-lui Tes salutations: flambeau de Ta lumière dont l'éclat s'étend à toutes les parties des créations, celle que Tu as manifesté sur lui sans interruption et sans distinction, au point que Tu aies dit: « Ceux Qui te prêtent serment d’allégeance ne font que prêter serment à Dieu » (XLVIII, 1 0).

 

La prière et la paix sur toi, Ô lumière de l'existence, source de l'existence et clé de la vision contemplative, Ô toi la manifestation complète et la lumière universelle la plus parfaite. Ô celui qu'on a fait voyager vers le « lotus de la limite » jusqu'à ce que tu sois « à la distance de deux arcs ou plus proche encore » (LIII, 9). Puis la nuit de l'humanité s'est repliée dans le jour de cette essence suprême, et « Il (te) révéla ce qu'Il révéla » (LIII, 1 0). Et vers nous a jailli le rai de lumière de cette journée, et tes soleils et tes lunes ont brillé sur notre néant. Et notre existence est ton existence, et notre vision contemplative est ta vision contemplative.

 

Seigneur, prie Tes plus parfaites prières sur notre Maître Muhammad et adresse-lui Ton salut intégral: océan de la générosité, trésor de l’existence et axe de la vision contemplative, et l’homme, source de l’existence et secret agissant dans l’ensemble de l’existence selon le nombre des théophanies de Dieu dans l’existence.

 

Et prie, Seigneur, sur l’origine de la manifestation universelle; la poignée de Ta lumière éternelle par laquelle je T’ai connu et ai été guidé vers Toi. (Et prie) en quantité selon ce qu’exige la sagesse (relative) à la mobilité des électrons d’atomes dans les deux domaines de manifestation, de beauté et de majesté, depuis le commencement jusqu’à ce qui n’a pas de fin dans Ta science. (Et prie) sur la famille et les compagnons, étendards de la guidance et étoiles de la direction. Et sois satisfait, Seigneur, de tous ceux qui les suivent et de ceux qui marchent sur leurs traces jusqu’au Jour de la Rétribution.

 

Seigneur, prie sur notre Maître Muhammad, sur sa famille et ses compagnons et adresse-leur Tes salutations: le trésor des réalités archétypales et mer de la connaissance jaillissante, manifestation seigneuriale, secret de l'existence, Bien-aimé de l'Adoré, le manifesté dans tout existant.

 

Seigneur, prie sur la quintessence du Tout Miséricordieux et miséricorde pour les mondes, l'abrogeant des ténèbres et des religions, (et prie sur) le caractère du Tout Miséricordieux, origine de la sagesse et des règles (de la religion). « Et tu es certes d'une moralité éminente » (LXVIII, 4) comme (il est fait mention) dans le coran, (et) un porteur de bonne nouvelle et un « avertisseur invitant à Dieu avec Sa permission, (et) une lampe lumineuse » (XXXIII, 45-46) apparente et cachée pour les hommes et les génies.

 

Seigneur, prie sur la poignée de la jonction, le manifesté sans séparation. Puis il s'établi « et fut à la distance de deux arcs ou plus proche encore » (LIII, 9), (et) « c'est Lui qui fait rire et qui fait pleurer » (LIII, 43).

 

Seigneur, prie sur l'origine de la source de la manifestation et la voie droite pour (l'obtention) des connaissances et le passage et salue-le: la niche de verre et la poignée de lumière, la beauté de la contemplation et le gisement des secrets et de la présence.

 

Seigneur, prie une prière en quantité incalculable et d'un secours inépuisable. « Dis: si la mer était une encre (pour écrire) les paroles de mon Seigneur, certes la mer s'épuiserait avant que ne soient épuisées les paroles de mon Seigneur, quand même Nous lui apporterions son équivalent comme renfort » (XVIII, 109).

 

Seigneur prie sur notre Maître Muhammad, sur sa famille et ses compagnons immenses autant que prie sur lui l'orant ou l'insouciant, et (sur) l'ensemble des Prophètes et des Envoyés.


Dieu prie sur lui et le salue, et sa famille, ses compagnons et tous ceux qui suivent ses traces et avancent selon son modèle.