Accueil Œuvres écrites du Maître Articles du Cheikh al-Alawi dans les journaux
Œuvres écrites du Maître


Cheikh al-Alawî - Aux citoyens de notre nation
Œuvres écrites du Maître - Articles du Cheikh al-Alawi dans les journaux
Écrit par Ahmad al-Alawî   
Lundi, 12 Septembre 2016 16:50

Certes, l’amour de la patrie est un noble sentiment chez l'homme, et celui qui est dépourvu (de ce noble sentiment) ne peut être qu'un rustre personnage qui manque de vertu. Néanmoins ; souvent ce sentiment de dévouement a bien délabré des personnes et leur fit oublier l’occasion de saisir leur chance auprès du Divin et de l'au-delà -qui est le séjour éternel-. Ils résolurent en eux-mêmes de considérer la patrie comme une idole (divinisée) et sacrifièrent pour elle toute chose, qu'elle soit sacrée ou de peu d’importance, et ainsi, la folie n’a point de limite.

Lire la suite...
 
Cheikh al-Alawî - L’islam et ses enseignements
Œuvres écrites du Maître - Articles du Cheikh al-Alawi dans les journaux
Écrit par Ahmad al-Alawî   
Jeudi, 21 Avril 2016 04:23

L'islam est la religion plénière de Dieu en tout temps et dans toutes les contrées, bien que ses adversaires essayent de ternir son image et ses propres enfants essayent de le suffoquer. Sa quintessence est substantiellement culminante pour que des mains pécheresses puissent la manipuler et aussi longtemps que le Coran soit protégé par Dieu Tout-Puissant. Certes, les manipulations des comploteurs peuvent altérer la volonté de certains musulmans qui ne sont pas, hélas, éclairés par la lumière du savoir et la connaissance, et n’ont pas assez de culture religieuse pour qu’ils soient à l’abri des confusions manœuvrées et leurs procurent la ferme conviction que leur religion est valable pour chaque époque. En revanche, s’ils étaient bien instruits et au courant des enseignements islamiques et ce qu'il en est de son statut éminent et son prestige, ils seraient parmi ceux qui diffusent ses principes parmi les étrangers, ainsi les confusions tendancieuses et les balivernes malveillantes n’agiraient guère sur eux, parce qu’ils savent qu’il est la vérité manifeste et la lumière pure.

Lire la suite...
 
Cheikh al-Alawî - Est-il louable ce que les musulmans font ?
Œuvres écrites du Maître - Articles du Cheikh al-Alawi dans les journaux
Écrit par Ahmad al-Alawî   
Lundi, 11 Avril 2016 05:30

Une bonne partie des enfants de l’Islam s’épaulent et s’associent à ruiner leurs propres foyers avec leurs propres mains et les mains des autres. Ils se portent, malheureusement, préjudice ce que leur ennemi ne put le faire même s’il essaya une éternité. La transmutation de la visée religieuse globale à l'association sectaire, est l’action principale et la première étape qui conduit à la division du noyau de la nation islamique, bien que ce soit une chose qui ne devrait pas nécessairement amener à la division, parce que le cercle de l'Islam est suffisamment large pour que les différents partis ou clans s’affrontent sans que cela porte préjudice à l'essence de la religion. Mais ceci ne plaît pas à Satan, ce qu’il désire c’est que chaque parti domine les autres par tous les moyens dicibles ou effectifs si cela est possible. Le Diable est suffisamment de nature malicieuse à prôner les préceptes du modèle occidental ce qui est pour lui assez afin d’arriver au but désiré. La première chose qu’il injecta de ces enseignements est la sophistication du nationalisme et l’engouffrement dans ses extrêmes, chose sûre qui altèrera le reste des liens sociaux.

Lire la suite...
 
Cheikh Ahmed al-Alawî et les missionnaires (partie 2)
Œuvres écrites du Maître - Articles du Cheikh al-Alawi dans les journaux
Écrit par M’barek ben Slimane   
Lundi, 02 Novembre 2015 03:46

La Rédaction d’al-Balâgh : Nous avons publié dans notre précédant numéro (123) une lettre du jeune homme, le très noble, Monsieur Hassan ben Mahmoud le tunisien, dit « le kabyle », dans laquelle il décrit l’écho qu’a suscité son article publié dans notre journal auprès d’un certain nombre de missionnaires, et les réponses incisives du Cheikh al-Alawî qui ont agit sur eux dans le bon sens. Certains d’entre eux ont immédiatement quitté leur fonction et d’autres sur le point de le faire. La direction de notre journal a reçu une lettre d’un missionnaire (M’barek ben Slimane) qui confirme les affirmations du sieur Hassan ben Mahmoud, que nous publions. Son auteur, raconte les raisons qui l’ont amené à l’apostasie et finalement son retour à l’Islam. Nous présentons cette lettre en présent à nos frères musulmans en général et aux lecteurs d’al-Balâgh en particulier.

Lire la suite...
 
Cheikh Ahmed al-Alawî et les missionnaires (partie 1)
Œuvres écrites du Maître - Articles du Cheikh al-Alawi dans les journaux
Écrit par Hassan ben Mahmoud   
Lundi, 26 Octobre 2015 07:23

Voici un article publié en Avril/Mai 1929 dans le journal « al-Balâgh al-Jazâïrî », dans lequel un tunisien converti au christianisme (protestantisme) raconte ses expériences avec les missionnaires qui pullulaient en Afrique du Nord et sa rencontre avec le Cheikh al-Alawî. L'article est particulièrement intéressant car il reflète les conversations qu'eut le missionnaire avec le Cheikh al-Alawî, et les détails de son repentir, suivi par plusieurs séances de questions-réponses où le Cheikh al-Alawî répond avec des preuves irréfutables. Cet article (qui sera suivi par un autre), nous dévoile un homme de débat, qui apporte des réponses simples, et nous dévoile sa connaissance des Livres Saints.

Lire la suite...
 
Cheikh al-Alawî - Le devoir du musulman est de se soucier des affaires des musulmans
Œuvres écrites du Maître - Articles du Cheikh al-Alawi dans les journaux
Écrit par Ahmad al-Alawî   
Jeudi, 11 Août 1927 10:17

 

L'Islam est venu avec des enseignements très distingués. Ces enseignements visant à rendre les musulmans comme une seule famille, s'intéressant aux affaires de chaque membre d'eux, s'efforçant d'être une seule main attirant, par là, le bien et repoussant le mal. Toutefois ceci n'est valable qu'après que les jeunes révèrent les âgés et ces derniers soient bienveillants envers les jeunes, et que les riches soient généreux envers les pauvres et les plus forts défendent les plus faibles d'entre eux et les plus érudits instruisent les ignorants.

Lire la suite...
 
Cheikh al-Alawî - Le poison est dans l’engraissement
Œuvres écrites du Maître - Articles du Cheikh al-Alawi dans les journaux
Écrit par Ahmad al-Alawî   
Samedi, 06 Août 1927 20:29

Tout ce qui se trouve sur cette planète, que ce soit des substances ou des exposés, des droits éventuels ou des inclinations, pourront être exposés aux démantèlement, leurs fondations se verront brisées et leurs fonctions modifiées. C'est ce que je pensais. Mais je ne pensais jamais que cela pourrait atteindre la substance de la religion musulmane. Cette religion de valeurs par rapport à son essence si raffinée et compte tenu de sa large influence sur ses enfants. Sauf que les preuves s’exhibent devant nous et les constatations accablantes nous attristent. Nous avons ainsi vu et entendu ce qui était inconcevable. Je ne voudrai pas m’attarder sur ce que nous avons vu et entendu, car tout le monde a fait la même constatation.

Lire la suite...
 
Aux Maitres de Soufisme et Cheikhs de zaouïas
Œuvres écrites du Maître - Articles du Cheikh al-Alawi dans les journaux
Écrit par Ahmad al-Alawî   
Samedi, 06 Août 1927 17:47

Dans un appel pressant, encore d’actualité, que nous publions ci-dessous et qui a paru dans son journal «El-Balagh El-Djazairi», dans les années 20, cheikh al-Alawî demande aux cheikhs de zaouïas de sortir de leur léthargie.

« Messieurs, il ne me convient pas de me dresser devant vous pour vous rappeler vos devoirs, ni de vous faire des avertissements, cependant que votre rôle consiste à exhorter le monde et à le diriger dans la voie droite, si je n’avais pas constaté de la défaillance dans l’exercice de votre autorité et des symptômes de désagrément dans votre communauté.

Lire la suite...
 
Cheikh al-Alawî - L’Islam est une norme souveraine
Œuvres écrites du Maître - Articles du Cheikh al-Alawi dans les journaux
Écrit par Ahmad al-Alawî   
Samedi, 30 Juillet 1927 21:27

L’islam se présente comme « Norme supérieure » pour les hommes, afin qu’ils dépendent de sa guidance, qu’ils soient soumis à ses commandements et qu’ils se conforment à ses ordres et à ses interdits. Il n’a jamais été pour eux une simple recommandation parallèle au Décret divin. Il est le juge qui tranche entre les adorateurs d’Allah sans distinction, selon « la balance de l’équité», dans l’élévation ou dans l’abaissement. Ainsi a été l’Islam que les musulmans regardaient avec respect et grandeur, n’aimant que ce que l’Islam aimait et ne répugnant que ce que l’Islam répugnait, se détournant du désir de leur ego, de la passion des autres, et surtout des incitations tendancieuses des haineux.

Lire la suite...
 
«DébutPrécédent12SuivantFin»

Page 2 sur 2
Copyright © 2017 A.C.A.A - Les Amis du Cheikh Ahmed al-Alawî. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.