Accueil Œuvres écrites du Maître Livres du Cheikh Ahmed al-Alawî Cheikh al-Alawî - Les dons sanctifiés - Les trois catégories de l’intellect soufi
Cheikh al-Alawî - Les dons sanctifiés - Les trois catégories de l’intellect soufi
Œuvres écrites du Maître - Livres du Cheikh Ahmed al-Alawî
Écrit par Ahmad al-Alawî   
Mardi, 05 Septembre 1911 12:17
Index de l'article
Cheikh al-Alawî - Les dons sanctifiés
Préambule
Première introduction
Deuxième introduction
A propos de la (salât) de proximité au Prophète (§)
La bonne croyance en la discipline soufie
L’intellect des soufis
Les trois catégories de l’intellect soufi
La connaissance et les pièges à éviter
La dépendance à Dieu
L’Existence de Dieu
Les Attributs de Dieu
Le statut sacré des Prophètes et Messagers
CHAPITRE DE L’ATTESTATION DE FOI (Shahâda)
La Purification (tahâra)
CHAPITRE DE LA PRIÈRE (Salât)
Les seize obligations de a prière
Les quatre conditions de la prière
Les deux aspects négatifs qui évincent le disciple
La formule de sacralisation (takbîr)
La prière de l’aurore (fajr)
La prière de l’après-midi (dhohr)
Le reste des prières prescrites
Ce qui est détestable ou inconvenable d’accomplir pendant la prière
La mort au vu du langage soufi
Les prières surérogatoires (sunan salât)
La négligence au niveau de la prière par inadvertance (sahw)
Les actes altérants qui annulent la validité de la prière (manhiyat)
Toutes les pages

 

Les trois catégories de l’intellect soufi

Ibn ‘Ata Allah a dit dans ses aphorismes : « les univers sont évidents par sa propre évidence (Dieu), sont effacés par l’Unité de son Essence », et ceci est le sens de l’admissible pour eux et Dieu sait mieux.

 

Ensuite il (Ibn ‘Âchir) a réparti l’admissible, l’obligatoire et l’impossible en nécessaire et en théorique. Le nécessaire est perçu par le gnostique sans méditation, le théorique est perçu après la méditation en raison de sa subtilité.

 

L’exemple de l’obligatoire-nécessaire est l’évidence de l'Unité de Dieu, le gnostique la perçoit sans méditation ni imagination.

 

L’exemple de l’obligatoire-théorique est l’évidence de la Toute Puissance de Dieu avec son Existence, et ceci n’est guère évident pour le gnostique lors de la contemplation de la grandeur de Dieu que lorsqu’il médite par la suite, car la manifestation divine nécessite l’éclipse des Noms et des Attributs. Celui qui a réalisé la grandeur de Dieu ne peut pas mettre en évidence autre chose avec l’Essence divine, en raison de son illimitation et la gravité de son apparence.

 

L’exemple de l’impossible-théorique c’est l’impossibilité de voir le Vrai hors de cette apparence, de sorte que si le gnostique veut le voir à l’extérieur de ce monde, ce serait impossible mais en théorie. C’est pour cela que lorsque Moïse a demandé la vision de Dieu hors de cette apparence, Il lui a répondu : « tu ne Me verras pas », (al-A’râf, 3) « parce que Je ne suis pas hors du monde, Je ne suis pas à l'intérieur et Je ne suis pas séparé de lui ni relié à lui, Je suis tout de toi ».



 
Copyright © 2017 A.C.A.A - Les Amis du Cheikh Ahmed al-Alawî. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.