Accueil Œuvres écrites du Maître Livres du Cheikh Ahmed al-Alawî Cheikh al-Alawî - Les dons sanctifiés - L’intellect des soufis
Cheikh al-Alawî - Les dons sanctifiés - L’intellect des soufis
Œuvres écrites du Maître - Livres du Cheikh Ahmed al-Alawî
Écrit par Ahmad al-Alawî   
Mardi, 05 Septembre 1911 12:17
Index de l'article
Cheikh al-Alawî - Les dons sanctifiés
Préambule
Première introduction
Deuxième introduction
A propos de la (salât) de proximité au Prophète (§)
La bonne croyance en la discipline soufie
L’intellect des soufis
Les trois catégories de l’intellect soufi
La connaissance et les pièges à éviter
La dépendance à Dieu
L’Existence de Dieu
Les Attributs de Dieu
Le statut sacré des Prophètes et Messagers
CHAPITRE DE L’ATTESTATION DE FOI (Shahâda)
La Purification (tahâra)
CHAPITRE DE LA PRIÈRE (Salât)
Les seize obligations de a prière
Les quatre conditions de la prière
Les deux aspects négatifs qui évincent le disciple
La formule de sacralisation (takbîr)
La prière de l’aurore (fajr)
La prière de l’après-midi (dhohr)
Le reste des prières prescrites
Ce qui est détestable ou inconvenable d’accomplir pendant la prière
La mort au vu du langage soufi
Les prières surérogatoires (sunan salât)
La négligence au niveau de la prière par inadvertance (sahw)
Les actes altérants qui annulent la validité de la prière (manhiyat)
Toutes les pages

 

L’intellect des soufis

Il conviendrait donc au sensé de se considérer négligeant, car la faculté de compréhension des soufis n’est pas comparable au raisonnement des communs, comment est-il possible de mesurer leur pensée avec ce que détiennent d’autres de sciences ? Leur connaissance ne s’arrête pas sur des usages ni sur des représentations, mais leur esprit collecte l’ensemble des sciences ! La manifestation du Vrai à ses amis, est pour eux un fait qui n’accepte aucune réfutation. L'Imam Shâfi'î a dit : « pendant un certain temps, la contemplation du Divin m’avait dominé et je ne pus le dissimuler aux yeux des gens, j’ai alors demandé à Dieu de voiler cela à leurs yeux, c’est alors que j’entendis une voix me dire : si tu Lui demandais ce qu’ont demandé ses prophètes et ses amis et son bien-aimé Mohammed, Il ne t’entendrait pas, mais demande Lui qu’Il te donne la force de la maitriser. C’est ce que je fis et ce fut ainsi grâce à Dieu ».



 
Copyright © 2017 A.C.A.A - Les Amis du Cheikh Ahmed al-Alawî. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.