Accueil Œuvres écrites du Maître Livres du Cheikh Ahmed al-Alawî Cheikh al-Alawî - Les dons sanctifiés - La prière de l’après-midi (dhohr)
Cheikh al-Alawî - Les dons sanctifiés - La prière de l’après-midi (dhohr)
Œuvres écrites du Maître - Livres du Cheikh Ahmed al-Alawî
Écrit par Ahmad al-Alawî   
Mardi, 05 Septembre 1911 12:17
Index de l'article
Cheikh al-Alawî - Les dons sanctifiés
Préambule
Première introduction
Deuxième introduction
A propos de la (salât) de proximité au Prophète (§)
La bonne croyance en la discipline soufie
L’intellect des soufis
Les trois catégories de l’intellect soufi
La connaissance et les pièges à éviter
La dépendance à Dieu
L’Existence de Dieu
Les Attributs de Dieu
Le statut sacré des Prophètes et Messagers
CHAPITRE DE L’ATTESTATION DE FOI (Shahâda)
La Purification (tahâra)
CHAPITRE DE LA PRIÈRE (Salât)
Les seize obligations de a prière
Les quatre conditions de la prière
Les deux aspects négatifs qui évincent le disciple
La formule de sacralisation (takbîr)
La prière de l’aurore (fajr)
La prière de l’après-midi (dhohr)
Le reste des prières prescrites
Ce qui est détestable ou inconvenable d’accomplir pendant la prière
La mort au vu du langage soufi
Les prières surérogatoires (sunan salât)
La négligence au niveau de la prière par inadvertance (sahw)
Les actes altérants qui annulent la validité de la prière (manhiyat)
Toutes les pages

 

La prière de l’après-midi (dhohr)

 

La prière de l’après-midi (dhohr) n’est possible qu’après le zénith (zawâl), et comme la manifestation du Divin n’est possible qu’après la disparition (zawâl) de la création, aussi la réelle prière de l’après-midi pour le gnostique n’est possible qu’au moment de léthargie (khomûd) de l’âme et sa disparition (zawâl) définitive. Puisque l’aspirant fait partie de la création, il lui est inévitable de disparaitre (zawâl) sinon il n’observera pas la manifestation (dhohûr) du Divin, mais il se manifestera lui-même à lui-même, alors qu’en réalité c’est le Divin qui s’abandonne dans ses manifestations par son Essence et ses Attributs uniquement, et c’est pour cette raison que le gnostique ne parle pas de ce sujet que dans le cadre de l’exclusivité de l'Unité à se singulariser dans les manifestations. En fin de compte, le gnostique est l’apparence (madhar) des subtilités (divines), il est entre deux attributs, du point de vue de l’éloignement il est le point d'argile, et du point de vue de la proximité il  est le lieutenant du Seigneur de l'univers. A chaque fois qu’apparait (yadhar) un de ces attributs, son état (spirituel) s’adapte à  lui. Comme la terre observe un changement (climatique) selon son éloignement ou sa proximité du soleil, ainsi le gnostique observe un changement selon son éloignement ou sa proximité du Divin.


[Note : le commentaire du Cheikh al-Alawî dans le paragraphe précédant comporte un jeu de mots qui ne sort pas du sens employé par les gnostiques pour développer leur compréhension du texte. Une petite explication s’impose afin que les non-arabophones puissent comprendre si ce n’est qu’une infime partie de l'exégèse ésotérique du Maître. La prière de l’après-midi appelée (dhohr) est la racine du verbe apparaitre, manifester (dhr), contrairement au mot disparition, déclin (zawâl), racine du verbe (zl), le sens du mot dépend de son contexte dans la phrase. La similitude est très simple, la prière de l’après-midi appelée (dhohr) est l’analogie de la manifestation divine (dhohûr), mais la prière, comme la manifestation divine n’est effective qu’après le déclin [du soleil] (zawâl) pour la prière (le mot déclin (zawâl) à lui tout seul suffit), aussi la manifestation divine (dhohûr) n’est effective qu’après le déclin ou la disparition de la création, c’est-à-dire qu’aucune existence ne doit être considérée en dehors de Dieu, y compris soi-même, et cela n’est possible qu’à travers la vision contemplative (mushâhada) par l’ouverture de l’œil intérieur ou l’œil du cœur seulement, sinon il n’est pas possible de réaliser sa propre disparition (zawâl) appelée aussi l’anéantissement (fanâ). A ce sujet, lire la deuxième introduction.]



 
Copyright © 2017 A.C.A.A - Les Amis du Cheikh Ahmed al-Alawî. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.