Accueil Œuvres écrites du Maître
Œuvres écrites du Maître


Cheikh al-Alawî - Le poison est dans l’engraissement
Œuvres écrites du Maître - Articles du Cheikh al-Alawi dans les journaux
Écrit par Ahmad al-Alawî   
Samedi, 06 Août 1927 20:29

Tout ce qui se trouve sur cette planète, que ce soit des substances ou des exposés, des droits éventuels ou des inclinations, pourront être exposés aux démantèlement, leurs fondations se verront brisées et leurs fonctions modifiées. C'est ce que je pensais. Mais je ne pensais jamais que cela pourrait atteindre la substance de la religion musulmane. Cette religion de valeurs par rapport à son essence si raffinée et compte tenu de sa large influence sur ses enfants. Sauf que les preuves s’exhibent devant nous et les constatations accablantes nous attristent. Nous avons ainsi vu et entendu ce qui était inconcevable. Je ne voudrai pas m’attarder sur ce que nous avons vu et entendu, car tout le monde a fait la même constatation.

Lire la suite...
 
Aux Maitres de Soufisme et Cheikhs de zaouïas
Œuvres écrites du Maître - Articles du Cheikh al-Alawi dans les journaux
Écrit par Ahmad al-Alawî   
Samedi, 06 Août 1927 17:47

Dans un appel pressant, encore d’actualité, que nous publions ci-dessous et qui a paru dans son journal «El-Balagh El-Djazairi», dans les années 20, cheikh al-Alawî demande aux cheikhs de zaouïas de sortir de leur léthargie.

« Messieurs, il ne me convient pas de me dresser devant vous pour vous rappeler vos devoirs, ni de vous faire des avertissements, cependant que votre rôle consiste à exhorter le monde et à le diriger dans la voie droite, si je n’avais pas constaté de la défaillance dans l’exercice de votre autorité et des symptômes de désagrément dans votre communauté.

Lire la suite...
 
Cheikh al-Alawî - L’Islam est une norme souveraine
Œuvres écrites du Maître - Articles du Cheikh al-Alawi dans les journaux
Écrit par Ahmad al-Alawî   
Samedi, 30 Juillet 1927 21:27

L’islam se présente comme « Norme supérieure » pour les hommes, afin qu’ils dépendent de sa guidance, qu’ils soient soumis à ses commandements et qu’ils se conforment à ses ordres et à ses interdits. Il n’a jamais été pour eux une simple recommandation parallèle au Décret divin. Il est le juge qui tranche entre les adorateurs d’Allah sans distinction, selon « la balance de l’équité», dans l’élévation ou dans l’abaissement.

Lire la suite...
 
Cheikh al-Alawî - Le modèle unique
Œuvres écrites du Maître - Livres du Cheikh Ahmed al-Alawî
Écrit par Ahmad al-Alawî   
Jeudi, 25 Février 1926 13:06

Le modèle unique arborant la pure Unicité, développant le sens du repliement des livres célestes dans le point (du BI ب) de "Par le Nom de Dieu le Clément, le Miséricordieux". Court traité, dans lequel le Cheikh analyse les significations ésotériques du point qui se trouve sous la lettre Ba (B) dans « Bismi L-Lâhi R-Rahmâni R-Rahîm » (Au Nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux).D’étape en étape, le Cheikh nous amène vers ce point d’où tout émane et où tout converge. Il symbolise en effet la source de la création et de la Manifestation Divine comme seul principe premier et éternel.Les perles retirées par le Cheikh de ses plongées dans l’océan de l’Unicité sont d’une rare beauté et a nulles autres pareilles.

Lire la suite...
 
Cheikh al-Alawî - La Voie du Soufisme
Œuvres écrites du Maître - Livres du Cheikh Ahmed al-Alawî
Écrit par Ahmad al-Alawî   
Mardi, 25 Novembre 1924 13:40

Constituant l’intériorité de tout Message et plus particulièrement de l’Islam, le Tassawwuf a toujours été et demeure la voie de l’élite. Ceux qui le suivent, vivent le Message dans sa profondeur ; Message transmis par le Prophète Muhammad (à lui proximité et Paix) l’Islam avec ses trois fondements : – Islam – Imâm – Ihsân. Le Cheikh Al Alawi nous décrit dans ce traité la voie, sa doctrine, les règles de conduite du disciple ainsi que les qualités que doit avoir le vrai Maître. Ouvrage précieux pour tous ceux qui, à un titre ou à un autre s’intéressent au Soufisme.

Lire la suite...
 
Cheikh al-Alawî - Introduction aux dix réponses à l’Occident
Œuvres écrites du Maître - Livres du Cheikh Ahmed al-Alawî
Écrit par Ahmad al-Alawî   
Samedi, 02 Août 1924 14:08

Manifestation des évidences dans l’introduction des principes (Madhar al-Bayyinât fi tamhîd bil muqadimât).

Ces dix réponses constituent un document d’une importance capitale. Elles n’ont jamais été éditées jusqu’à présent, pas même en arabe. Les questions qui sont à l’origine de ce manuscrit avaient été posée au Cheikh al-Alawî en 1924 par M. Tapie, un libraire d’Oran (Algérie), homme cultivé et fin connaisseur de l’islam. Et cette longue réponse qu’y fait le Cheikh est vraiment un enseignement d’une richesse extraordinaire ; sa valeur pour les occidentaux ne peut être assez appréciée. Car on ne trouve guère de grands Soufis en ce siècle qui aient traité ces sujets. Le Cheikh y a répondu en détail, avec générosité, pourrait-on dire. Nul doute que tous les chercheurs occidentaux voudront prendre connaissance de ces réponses qui leur sont enfin accessibles après soixante années d’oubli.

Lire la suite...
 
Cheikh al-Alawî - Lettre ouverte à celui qui critique le soufisme
Œuvres écrites du Maître - Livres du Cheikh Ahmed al-Alawî
Écrit par Ahmad al-Alawî   
Jeudi, 11 Août 1921 10:19

Discours connu ou réfutation de ceux qui nient la doctrine soufie (al-qawl al-maqbûl fil radd 'ala men ankara at-tassawwuf)

Comme son nom l’indique, ce texte est une épître qui vise à réfuter les arguments fallacieux des adversaires du Soufisme. Se référant aux textes les plus authentiques et les plus autorisés, le Cheikh montre également le fondement coranique et traditionnel (c’est-à-dire fondé aussi sur la Sunna et les hadiths du Prophète) de la doctrine Soufie. L’argumentation développée par le Cheikh al-Alawi se révèle être décisive par sa rigueur et la force de son évidence. C'est dans le cadre des polémiques opposant soufis et milieux réformistes que le Cheikh Ahmed al-'Alawî eut l'occasion d'écrire en 1921 l'épître dont nous présentons un extrait de traduction. Servi par une rhétorique efficace et un style incisif, il y réfute une par une les critiques des adversaires du soufisme, et cite la multitude de source scripturaires (Coran et Hadîth) sur lesquelles s'appuie le Tassawwuf .

Lire la suite...
 
Cheikh al-Alawî - Commentaire de la sourate «l’Epoque»
Œuvres écrites du Maître - Livres du Cheikh Ahmed al-Alawî
Écrit par Ahmad al-Alawî   
Mercredi, 11 Août 1920 10:12

Court traité dans lequel le Cheikh traite des principes fondamentaux du bonheur dans ce monde et dans l’autre.Partant de la sourate « Al’Asr « , le Cheikh distingue quatre principes, à savoir :- la croyance en Dieu et en Ses Envoyés- les bonnes actions- la patience- se recommander la vérité.

Au Nom d’Allah, le Clément, le Miséricordieux

  1. Par l’époque !
  2. L'homme est certes, en perdition,
  3. Sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres, se recommandant la vérité et se recommandant l’endurance.

Lire la suite...
 
Cheikh al-Alawî - Recherches philosophiques
Œuvres écrites du Maître - Livres du Cheikh Ahmed al-Alawî
Écrit par Ahmad al-Alawî   
Dimanche, 11 Août 1918 04:11

(RECHERCHES  » ALAWIYYA  » DANS LA PHILOSOPHIE ISLAMIQUE). En fait, il ne s’agit guère de philosophie, au sens courant du terme. Cet ouvrage du Cheikh Al Alawi met une lumière à l’honneur, celle du ‘Aql, en montrant son affinité avec les données révélées avec la Parole Divine, avec le Coran généreux et sublime. Et qu’est-ce que le ‘Aql ? C’est cette lumière de l’intelligence proprement humaine, pensée et tous ses attributs. Dans cet ouvrage, le Cheikh fait appel à notre réflexion et nous guide dans l’examen de l’Univers qui nous entoure. Il nous amène à nous questionner sur son origine et sur sa finalité, qui est l’Homme. Et ce qui est extraordinaire, c’est de s’apercevoir alors que le raisonnement sainement conduit à partir de nos propres perceptions immédiates nous amène immanquablement au seuil de la Révélation ; bien plus il attire à nous cette Parole Divine, que nous sommes alors à même d’apprécier à sa juste valeur et d’accepter en toute connaissance de cause. C’est ainsi que l’adhésion pleine et entière à la Loi divine s’inscrit pour nous dans l’équilibre cosmique tout entier. Le Livre de Dieu ne déclare-l-il pas :  » Ceux qui sont dans les cieux et ceux qui sont sur la terre se prosternent devant Dieu – ainsi que leurs ombres – de gré ou de force, le matin et le soir  » (Coran XIII, 15). Saluons ce rappel du Cheikh Al Alawi, qui nous ramène aux vérités fondamentales, dont le seul voile jamais ne fut que l’évidence.

[Lien externe (Calameo)]

 
«DébutPrécédent1234567SuivantFin»

Page 6 sur 7
Copyright © 2017 A.C.A.A - Les Amis du Cheikh Ahmed al-Alawî. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.