Accueil Œuvres écrites du Maître
Œuvres écrites du Maître


Cheikh al-Alawî - Ceci est un message d’enseignement aux dévots !
Œuvres écrites du Maître - Articles du Cheikh al-Alawi dans les journaux
Écrit par Ahmad al-Alawî   
Samedi, 26 Août 2017 19:48

Au Nom d’Allah le Clément, le Compatissant : « O Messager transmets ce qui t'a été descendu de la part de ton Seigneur. Si tu ne l’aurais pas fais, alors tu n'aurais pas communiqué Son message, et Allah te protègera des gens », Mâïda, V67. Je Te loue O Seigneur, Toi qui a fait du message (al-Balâgh) une ressource  bénéfique pour les croyants, après avoir envoyé « un Messager des leurs qui leur récite Ses versets, les purifie et leur enseigne le Livre et la Sagesse bien qu'ils étaient auparavant dans un égarement évident. », Joumou’a, V2. Quel généreux intercesseur espéré, et messager considéré parmi les premières et dernières générations « de l’humanité », pour ce qu’il lui fut permis d’établir l'unicité de Dieu le Tout Puissant, et la fondation des principes de la religion, cette religion conforme à la foi d'Abraham qui, contrairement aux infidèles, adorait Dieu l’Unique.

Lire la suite...
 
Cheikh al-Alawî - Commentaire au sujet du Soufisme
Œuvres écrites du Maître - Articles du Cheikh al-Alawi dans les journaux
Écrit par Ahmad al-Alawî   
Vendredi, 25 Août 2017 16:10

Depuis le jour où je su discerner les choses, je n’avais cessé d’observer les différents cas de figure et la navrante condition dans lesquelles se trouvent les ordres soufis à cause des innovations introduites par des ignorants, et qui sont contraires au principe juridique (Charî’ah) laquelle reste la base de la doctrine des maitres soufis, au point que le mot « soufisme » (tassawwuf) est aujourd’hui déplaisant à entendre, plus pesant que l’acier et plus froid que la glace. Même le fait de le prononcer est considéré par les uns comme une infamie en raison des violations des principes juridiques (Charî’ah) commises par les autres, ses adeptes, ceux qui se disent appartenir aux ordres soufis.

Lire la suite...
 
Cheikh al-Alawî - Seigneur ! Montre-moi comment Tu ressuscites les morts ?
Œuvres écrites du Maître - Articles du Cheikh al-Alawi dans les journaux
Écrit par Ahmad al-Alawî   
Vendredi, 25 Août 2017 13:05

Une personne demanda au Cheikh al-Alawî la signification du verset suivant à propos du prophète Abraham : « Et quand Ibrahim (Abraham) dit : « Seigneur ! Montre-moi comment Tu ressuscites les morts ? », Allah dit: « Ne crois-tu pas encore ? » -« Si ! dit Ibrahim (Abraham) ; mais pour que mon cœur soit rassuré. » -« Prends donc, dit Allah, quatre oiseaux, apprivoise-les (et coupe-les) puis, sur des monts séparés, mets-en un fragment ensuite appelle-les: ils viendront à toi en toute hâte », Baqarah, V260. Puis cette personne rajoute : ce verset nous donne l’impression que le prophète Abraham n’était pas rassuré sur le sujet de la résurrection dans l’au delà, et ceci est contraire à la fonction prophétique.

Lire la suite...
 
Liste des articles du Cheikh Ahmed al-Alawî dans le journal « al-Balâgh al-Jazâïrî » de 1926 à 1933
Œuvres écrites du Maître - Articles du Cheikh al-Alawi dans les journaux
Écrit par Derwish al-Alawi   
Dimanche, 20 Août 2017 16:47

Liste des articles du Cheikh Ahmed al-Alawî dans le journal « al-Balâgh al-Jazâïrî » de 1926 à 1933. A travers les titres de ses articles seulement, nous ne pouvons qu'en tirer des sagesses et enseignements. La diversité de ses sujets nous confirme l'aptitude du Maître à évoquer et traiter divers questions dans tous les domaines. Ce qui est encore plus étonnant, c'est que certains si ce n'est la plupart de ses articles sont toujours d'actualité. qu'Allah récompense amplement sidi Cheikh Ahmed al-Alawî. Amin.

Lire la suite...
 
Cheikh al-Alawî - Aux citoyens de notre nation
Œuvres écrites du Maître - Articles du Cheikh al-Alawi dans les journaux
Écrit par Ahmad al-Alawî   
Lundi, 12 Septembre 2016 16:50

Certes, l’amour de la patrie est un noble sentiment chez l'homme, et celui qui est dépourvu (de ce noble sentiment) ne peut être qu'un rustre personnage qui manque de vertu. Néanmoins ; souvent ce sentiment de dévouement a bien délabré des personnes et leur fit oublier l’occasion de saisir leur chance auprès du Divin et de l'au-delà -qui est le séjour éternel-. Ils résolurent en eux-mêmes de considérer la patrie comme une idole (divinisée) et sacrifièrent pour elle toute chose, qu'elle soit sacrée ou de peu d’importance, et ainsi, la folie n’a point de limite.

Lire la suite...
 
Cheikh al-Alawî - L’islam et ses enseignements
Œuvres écrites du Maître - Articles du Cheikh al-Alawi dans les journaux
Écrit par Ahmad al-Alawî   
Jeudi, 21 Avril 2016 04:23

L'islam est la religion plénière de Dieu en tout temps et dans toutes les contrées, bien que ses adversaires essayent de ternir son image et ses propres enfants essayent de le suffoquer. Sa quintessence est substantiellement culminante pour que des mains pécheresses puissent la manipuler et aussi longtemps que le Coran soit protégé par Dieu Tout-Puissant. Certes, les manipulations des comploteurs peuvent altérer la volonté de certains musulmans qui ne sont pas, hélas, éclairés par la lumière du savoir et la connaissance, et n’ont pas assez de culture religieuse pour qu’ils soient à l’abri des confusions manœuvrées et leurs procurent la ferme conviction que leur religion est valable pour chaque époque. En revanche, s’ils étaient bien instruits et au courant des enseignements islamiques et ce qu'il en est de son statut éminent et son prestige, ils seraient parmi ceux qui diffusent ses principes parmi les étrangers, ainsi les confusions tendancieuses et les balivernes malveillantes n’agiraient guère sur eux, parce qu’ils savent qu’il est la vérité manifeste et la lumière pure.

Lire la suite...
 
Cheikh al-Alawî - Est-il louable ce que les musulmans font ?
Œuvres écrites du Maître - Articles du Cheikh al-Alawi dans les journaux
Écrit par Ahmad al-Alawî   
Lundi, 11 Avril 2016 05:30

Une bonne partie des enfants de l’Islam s’épaulent et s’associent à ruiner leurs propres foyers avec leurs propres mains et les mains des autres. Ils se portent, malheureusement, préjudice ce que leur ennemi ne put le faire même s’il essaya une éternité. La transmutation de la visée religieuse globale à l'association sectaire, est l’action principale et la première étape qui conduit à la division du noyau de la nation islamique, bien que ce soit une chose qui ne devrait pas nécessairement amener à la division, parce que le cercle de l'Islam est suffisamment large pour que les différents partis ou clans s’affrontent sans que cela porte préjudice à l'essence de la religion. Mais ceci ne plaît pas à Satan, ce qu’il désire c’est que chaque parti domine les autres par tous les moyens dicibles ou effectifs si cela est possible. Le Diable est suffisamment de nature malicieuse à prôner les préceptes du modèle occidental ce qui est pour lui assez afin d’arriver au but désiré. La première chose qu’il injecta de ces enseignements est la sophistication du nationalisme et l’engouffrement dans ses extrêmes, chose sûre qui altèrera le reste des liens sociaux.

Lire la suite...
 
Cheikh al-Alawî - L'interprétation métaphysique de la purification
Œuvres écrites du Maître - Livres du Cheikh Ahmed al-Alawî
Écrit par Ahmad al-Alawî   
Mardi, 01 Mars 2016 04:46

C'est un principe général du soufisme qu'une parfaite formation exotérique constitue l'indispensable préparation pour entrer dans la voie ésotérique; dans l'ordre des Darqâwâ, à l'époque où le cheikh écrivit Al-Minah al Qud-dûsiyyah (Les dons sanctifiés), on faisait apprendre par cœur à tous les novices "le Guide des éléments essentiels de la connaissance religieuse d'Ibn 'Ashir", afin de s'assurer par là qu'ils avaient un minimum d'instruction religieuse. Ce petit traité en vers est divisé en trois parties, une pour chacun des trois aspects de la religion : imân, islam, ihsân, c'est à dire théologie, loi canonique (comprenant les obligations rituelles) et mystique. Al-Minah al Qud-dûsiyyah (Les dons sanctifiés) n'est qu'un des nombreux commentaires de ce traité. Mais il diffère des autres en ce sens qu'il transpose les deux premiers aspects de la religion au niveau du troisième, le plus élevé; il réintègre îman et islam dans l'ishân en donnant une interprétation purement mystique de la doctrine et des rites.

Lire la suite...
 
Cheikh al-Alawî - L'Unicité de l’Être
Œuvres écrites du Maître - Livres du Cheikh Ahmed al-Alawî
Écrit par Ahmad al-Alawî   
Jeudi, 25 Février 2016 04:43

Le Guide des éléments de la connaissance religieuse de Ibn 'Ashir, dont Al-Minah al Qud-dûsiyyah (Les dons sanctifiés) du Cheikh al-Alawî est un commentaire, formule comme suit ce qui doit nécessairement être attribué à Dieu : " Être, non-commencement, non-fin, indépendance absolue, incomparabilité, unité d'essence, de qualité et d'activité, puissance, volonté, connaissance, vie, ouïe, parole, vue."

Lire la suite...
 
«DébutPrécédent1234567SuivantFin»

Page 1 sur 7
Copyright © 2017 A.C.A.A - Les Amis du Cheikh Ahmed al-Alawî. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.