Accueil Le Prophète Muhammad (§)
Le Prophète Muhammad Ben Abdullah (§)
01-Le Prophète Muhammad Ben Abdullah (§) - Celui qui obéit au Prophète obéit aussi à Dieu
Biographies - Biographies-Antérieurs
Écrit par Harûn Yahya   
Mardi, 12 Août 2008 11:00
Index de l'article
01-Le Prophète Muhammad Ben Abdullah (§)
I Introduction
II La moralité sublime du Prophète telle qu'elle apparaît dans le Coran
Le Prophète ne mettait en pratique que ce qui lui avait été révélé
La confiance du Prophète en Dieu: un exemple pour tous les hommes
Le Prophète cherchait toujours à ne plaire qu’à Dieu, n’attendant rien d’autrui
La patience dont faisait preuve le Prophète face aux difficultés
Le Prophète était toujours tolérant envers les gens autour de lui
La justice exemplaire du Prophète
Celui qui obéit au Prophète obéit aussi à Dieu
Le Prophète avertissait et prêchait les hommes de sorte à influencer leur conscience
Le Prophète magnifiait continuellement son Seigneur
Le Prophète était l’annonciateur de bonnes nouvelles
Le Prophète rappelait à son peuple que lui aussi était un être humain
Le Prophète soulageait les musulmans de leur détresse
Le Prophète était plein d’égards et de considération envers les croyants
Comment le Prophète priait et implorait la miséricorde divine pour les croyants
Le Prophète consultait les croyants
Dieu a accordé au Prophète la gloire et l’honneur
Le Prophète était toujours plein d’égards et de courtoisie
Dieu a toujours protégé le Prophète
L’importance que le Prophète attachait à la propreté
Les prières du Prophète
La façon dont le Prophète transmettait le message de Dieu
III Le Prophète expliquait aux hommes que la puissance de Dieu est infinie
Le Prophète expliquait que la seule voie droite est celle de Dieu
Le Prophète mettait les hommes en garde contre l’idolâtrie
Le Prophète a révélé que seul Dieu connaît l’invisible
Le Prophète rappelait aux hommes que Dieu entend leurs conversations les plus secrètes
Le Prophète a annoncé que le Coran était la parole révélée de Dieu
Le Prophète a révélé qu’au Jour des Comptes, nul ne portera les péchés d’autrui
Le Prophète conseillait à son peuple de tirer les leçons de la ruine de leurs prédécesseurs
Le Prophète rappelait aux hommes la terrible échéance de la mort
Il a révélé que seul Dieu avait connaissance de l’Heure
Il nous a révélé que certaines personnes resteront en enfer pour l’éternité
Il nous a invités à nous remémorer Dieu en L’invoquant par Ses plus beaux noms
Il disait aux gens de ne pas faire de distinction entre les prophètes
Le Prophète exhortait les gens à avoir une bonne morale
Le Prophète mettait les gens en garde contre l’arrogance
Muhammad était aussi le prophète des djinns
Les avertissements du Prophète à ses adversaires
Il ne s’engageait pas dans des discussions futiles avec les mécréants
Il appelait les mécréants à se repentir
Il prévenait les mécréants de leur défaite inévitable
Il mettait les mécréants en garde contre les supplices de l’enfer
Il parlait avec fermeté aux mécréants, leur disant qu’il ne se joindrait jamais à eux
Les rappels du Prophète aux Gens du Livre
Le Prophète ne polémiquait jamais avec les Gens du Livre et ne les contraignait jamais à croire
Il appelait les Gens du Livre à adorer Dieu sans rien Lui associer
IV L'apparence extérieure du Prophète
La beauté physique du Prophète
La prestance du Prophète
L’apparence extérieure du Prophète
Le sceau de la prophétie du Prophète
La chevelure du Prophète
La tenue vestimentaire du Prophète
Les vêtements de sortie du Prophète
L’anneau et le sceau du Prophète
La démarche du Prophète
La façon dont le Prophète s’asseyait
La façon de parler du Prophète
La douce odeur du Prophète
Les mets favoris du Prophète
Les boissons favorites du Prophète
Ce que le Prophète a dit sur l’eau
Quelques traits du Prophète
V La vie exemplaire du Prophète
Le Prophète souriait souvent et enjoignait aux autres d’en faire autant
Les relations et conversations du Prophète avec ses compagnons
Le Prophète aimait à rire et plaisanter avec ses compagnons
Les conseils du Prophète à propos de la fraternité
L’intérêt et l’affection du Prophète pour les enfants
Les épouses du Prophète sont les mères des croyants
VI Ce que le Prophète a dit sur le futur
Informations relatives à l’inconnaissable que le Prophète a révélées dans les hadiths
Les hadiths du Prophète concernant les signes de la fin des temps
Les signes de la fin des temps se manifestent l’un après l’autre
VII Conclusion
Notes :
Toutes les pages

 

Celui qui obéit au Prophète obéit aussi à Dieu

Dieu a toujours commandé aux hommes d’obéir aux prophètes qu’Il a envoyés à leur époque. Ces messagers étaient en effet des hommes élus qui exécutaient les ordres de Dieu, transmettaient Ses révélations, incarnaient celles-ci à travers leurs actes et paroles et, plus généralement, à travers tout leur être, l’idéal humain agréé par Dieu. Dieu révèle dans le Coran que ceux qui obéissent à Ses messagers seront sauvés. Pour cette raison, l’obéissance au Prophète est une obligation de la plus haute importance. Dieu souligne ce point dans le Coran:

 

Nous n’avons envoyé de Messager que pour qu’il soit obéi, par la permission de Dieu. Si, lorsqu’ils ont fait du tort à leurs propres personnes ils venaient à toi en implorant le pardon de Dieu et si le Messager demandait le pardon pour eux, ils trouveraient, certes, Dieu, Très Accueillant au repentir, Miséricordieux. (Sourate an-Nisa’: 64)

 

Quiconque obéit à Dieu et au Messager... Ceux-là seront avec ceux que Dieu a comblés de Ses bienfaits: les prophètes, les véridiques, les martyrs, et les vertueux. Et quels compagnons que ceux-là! (Sourate an-Nisa’: 69)

 

Dans pIusieurs versets du Coran, il est dit que ceux qui obéissent à Ses messagers obéissent à Dieu en réalité. Ceux qui se rebellent contre eux, en revanche, se rebellent contre Dieu. Voici quelques exemples de versets:

 

Quiconque obéit au Messager obéit certainement à Dieu. Et quiconque tourne le dos... Nous ne t’avons pas envoyé à eux comme gardien. (Sourate an-Nisa’: 80)

 

Ceux qui te prêtent serment d’allégeance ne font que prêter serment à Dieu: la main de Dieu est au-dessus de leurs mains. Quiconque viole le serment, ne le viole qu’à son propre détriment; et quiconque remplit son engagement envers Dieu, Il lui apportera bientôt une énorme récompense. (Sourate al-Fath: 10)

 

Le Prophète a également affirmé l’importance de cette obéissance dans plusieurs hadiths:

 

Quiconque m’obéit, obéit à Dieu, et quiconque me désobéit, désobéit à Dieu, quiconque obéit au gouverneur que j’ai nommé m’obéit, et quiconque lui désobéit, me désobéit. 16

 

Dans le Coran, Dieu décrit le Prophète comme étant un protecteur et un guide pour les croyants. Les musulmans, par conséquent, se référaient à lui pour toutes leurs affaires et lui demandaient conseil et permission avant de s’engager dans quoi que ce soit. Quand ils étaient confrontés à des questions sur lesquelles ils n’arrivaient pas à se mettre d’accord, et même quand il s’agissait de questions qu’ils étaient capables de résoudre eux-mêmes, ou bien encore lorsqu’ils recevaient des nouvelles relatives à la sécurité, à la santé ou à l’économie de la communauté des croyants, ils en informaient immédiatement le Prophète et se conformaient aux judicieux conseils ou solutions qu’il leur recommandait.

 

C’est là un aspect capital de la morale édictée par Dieu dans le Coran. Dans un verset par exemple, Il ordonne que toute nouvelle soit communiquée au Prophète ou à ses représentants. Voici ce verset:

 

Quand leur parvient une nouvelle rassurante ou alarmante, ils la diffusent. S’ils la rapportaient au Messager et aux détenteurs du commandement parmi eux ceux d’entre eux qui cherchent à être éclairés, ils auraient appris (la vérité de la bouche du Prophète et des détenteurs du commandement). Et n’eussent été la grâce de Dieu sur vous et Sa miséricorde, vous auriez suivi le diable, à part quelques-uns. (Sourate an-Nisa’: 83)

 

Il s’agit là évidemment d’un conseil sage et profitable aux croyants. Pour un problème donné, tout ordre, toute directive indiquée par le Prophète sont garantis par Dieu. De plus, le Prophète était l’homme le plus sage et le plus avisé de la communauté des croyants. En général, pour prendre une décision, on consulte toujours la personne qui semble la plus intelligente du groupe, celle qui obéit le mieux à sa conscience, c’est-à-dire celle en qui on a le plus confiance dans tous les domaines.

 

Outre cette confiance en les qualités du Prophète, le choix de lui communiquer toutes les nouvelles comportait une autre sagesse: on aboutissait à la meilleure solution possible vu que tous les aspects de la question étaient connus d’une seule personne. Dans un autre verset, Dieu commande aux croyants de prendre le Prophète comme arbitre de leurs conflits. C’est un commandement de Dieu que tout litige opposant les croyants lui soit aussitôt exposé et c’est par conséquent la meilleure marche à suivre en termes de raison, moralité et conscience. Il est également très important d’obéir aux règles établies par le Prophète, de tout cœur et sans réserves. Même si ses décisions s’opposent aux intérêts personnels les vrais croyants n’auront aucun doute ni hésitation et obéiront immédiatement à l’ordre du Prophète. Dieu décrit cet aspect important de l’obéissance dans le Coran:

 

Non!... Par ton Seigneur! Ils ne seront pas croyants aussi longtemps qu’ils ne t’auront demandé de juger de leurs disputes et qu’ils n’auront éprouvé nulle angoisse pour ce que tu auras décidé, et qu’ils se seront soumis complètement [à ta sentence]. (Sourate an-Nisa’: 65)

 

Certains hypocrites, ou croyants dont la foi est faible, ne parvenaient pas à comprendre que les décisions du Prophète étaient garanties par Dieu et refusaient de l’informer de toutes les nouvelles, suscitant ainsi des dissensions. Dieu les décrit ainsi dans le Coran:

 

Et il en est parmi eux ceux qui font du tort au Prophète et disent: “Il est tout oreille.” – Dis: “Une oreille pour votre bien. Il croit en Dieu et fait confiance aux croyants, et il est une miséricorde pour ceux d’entre vous qui croient.” Et ceux qui font du tort au Messager de Dieu auront un châtiment douloureux. (Sourate at-Tawba: 61)

 

Puisque ces gens n’avaient pas compris l’essence de la foi et étaient incapables d’apprécier à sa juste valeur le mérite du Prophète, ils adoptèrent une mauvaise approche en se montrant réticents à l’informer de toute situation. Les ignorants sont incapables d’utiliser leur savoir à des fins utiles, et de contribuer ainsi au bien et à la sécurité de l’humanité. Ils l’utilisent pour faire naître des rumeurs et semer la discorde, pour tourner les gens les uns contre les autres et comploter. À leur opposé, le Prophète utilisait toutes les informations qu’il collectait afin de promouvoir la paix, la sécurité et le bien-être des musulmans et des autres groupes sous sa protection, pour éviter les dangers potentiels et déjouer les complots qui menaçaient les croyants. Identifiant ceux dont la foi était faible, il prenait des mesures afin de la fortifier et évitait tout ce qui aurait pu affaiblir la foi des croyants ou saper leur moral. C’est pour cette raison que Dieu dans un verset le qualifie “d’oreille de bien”. Toutes les paroles, décisions et mesures du Prophète ont eu des résultats positifs pour les croyants et plus largement, pour l’humanité.




 
Copyright © 2017 A.C.A.A - Les Amis du Cheikh Ahmed al-Alawî. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.