Accueil Le Prophète Muhammad (§)
Le Prophète Muhammad Ben Abdullah (§)
01-Le Prophète Muhammad Ben Abdullah (§) - La justice exemplaire du Prophète
Biographies - Biographies-Antérieurs
Écrit par Harûn Yahya   
Mardi, 12 Août 2008 11:00
Index de l'article
01-Le Prophète Muhammad Ben Abdullah (§)
I Introduction
II La moralité sublime du Prophète telle qu'elle apparaît dans le Coran
Le Prophète ne mettait en pratique que ce qui lui avait été révélé
La confiance du Prophète en Dieu: un exemple pour tous les hommes
Le Prophète cherchait toujours à ne plaire qu’à Dieu, n’attendant rien d’autrui
La patience dont faisait preuve le Prophète face aux difficultés
Le Prophète était toujours tolérant envers les gens autour de lui
La justice exemplaire du Prophète
Celui qui obéit au Prophète obéit aussi à Dieu
Le Prophète avertissait et prêchait les hommes de sorte à influencer leur conscience
Le Prophète magnifiait continuellement son Seigneur
Le Prophète était l’annonciateur de bonnes nouvelles
Le Prophète rappelait à son peuple que lui aussi était un être humain
Le Prophète soulageait les musulmans de leur détresse
Le Prophète était plein d’égards et de considération envers les croyants
Comment le Prophète priait et implorait la miséricorde divine pour les croyants
Le Prophète consultait les croyants
Dieu a accordé au Prophète la gloire et l’honneur
Le Prophète était toujours plein d’égards et de courtoisie
Dieu a toujours protégé le Prophète
L’importance que le Prophète attachait à la propreté
Les prières du Prophète
La façon dont le Prophète transmettait le message de Dieu
III Le Prophète expliquait aux hommes que la puissance de Dieu est infinie
Le Prophète expliquait que la seule voie droite est celle de Dieu
Le Prophète mettait les hommes en garde contre l’idolâtrie
Le Prophète a révélé que seul Dieu connaît l’invisible
Le Prophète rappelait aux hommes que Dieu entend leurs conversations les plus secrètes
Le Prophète a annoncé que le Coran était la parole révélée de Dieu
Le Prophète a révélé qu’au Jour des Comptes, nul ne portera les péchés d’autrui
Le Prophète conseillait à son peuple de tirer les leçons de la ruine de leurs prédécesseurs
Le Prophète rappelait aux hommes la terrible échéance de la mort
Il a révélé que seul Dieu avait connaissance de l’Heure
Il nous a révélé que certaines personnes resteront en enfer pour l’éternité
Il nous a invités à nous remémorer Dieu en L’invoquant par Ses plus beaux noms
Il disait aux gens de ne pas faire de distinction entre les prophètes
Le Prophète exhortait les gens à avoir une bonne morale
Le Prophète mettait les gens en garde contre l’arrogance
Muhammad était aussi le prophète des djinns
Les avertissements du Prophète à ses adversaires
Il ne s’engageait pas dans des discussions futiles avec les mécréants
Il appelait les mécréants à se repentir
Il prévenait les mécréants de leur défaite inévitable
Il mettait les mécréants en garde contre les supplices de l’enfer
Il parlait avec fermeté aux mécréants, leur disant qu’il ne se joindrait jamais à eux
Les rappels du Prophète aux Gens du Livre
Le Prophète ne polémiquait jamais avec les Gens du Livre et ne les contraignait jamais à croire
Il appelait les Gens du Livre à adorer Dieu sans rien Lui associer
IV L'apparence extérieure du Prophète
La beauté physique du Prophète
La prestance du Prophète
L’apparence extérieure du Prophète
Le sceau de la prophétie du Prophète
La chevelure du Prophète
La tenue vestimentaire du Prophète
Les vêtements de sortie du Prophète
L’anneau et le sceau du Prophète
La démarche du Prophète
La façon dont le Prophète s’asseyait
La façon de parler du Prophète
La douce odeur du Prophète
Les mets favoris du Prophète
Les boissons favorites du Prophète
Ce que le Prophète a dit sur l’eau
Quelques traits du Prophète
V La vie exemplaire du Prophète
Le Prophète souriait souvent et enjoignait aux autres d’en faire autant
Les relations et conversations du Prophète avec ses compagnons
Le Prophète aimait à rire et plaisanter avec ses compagnons
Les conseils du Prophète à propos de la fraternité
L’intérêt et l’affection du Prophète pour les enfants
Les épouses du Prophète sont les mères des croyants
VI Ce que le Prophète a dit sur le futur
Informations relatives à l’inconnaissable que le Prophète a révélées dans les hadiths
Les hadiths du Prophète concernant les signes de la fin des temps
Les signes de la fin des temps se manifestent l’un après l’autre
VII Conclusion
Notes :
Toutes les pages

 

La justice exemplaire du Prophète

Dans Ie Coran, Dieu commande aux croyants: “Ô croyants! Observez strictement la justice et soyez des témoins (véridiques) comme Dieu l’ordonne, fût-ce contre vous-mêmes, contre vos père et mère ou proches parents. Qu’il s’agisse d’un riche ou d’un besogneux, Dieu a priorité sur eux deux (et Il est plus connaisseur de leur intérêt que vous). Ne suivez donc pas les passions, afin de ne pas dévier de la justice....” (Sourate an-Nisa’: 135) À travers les règles qu’il a enseignées aux musulmans, son attitude juste et tolérante envers ceux qui étaient de religion, tribu ou race différentes, et son refus de distinguer le riche du pauvre, au nom d’une parfaite égalité, le Messager de Dieu s’est imposé comme un modèle incomparable pour toute l’humanité.

 

Dieu dit à Son Prophète dans un verset:

 

Ils sont attentifs au mensonge et voraces de gains illicites. S’ils viennent à toi, sois juge entre eux ou détourne-toi d’eux. Et si tu te détournes d’eux, jamais ils ne pourront te faire aucun mal. Et si tu juges, alors juge entre eux en équité. Car Dieu aime ceux qui jugent équitablement. (Sourate al-Ma’ida: 42)

 

Le Prophète resta fidèle aux commandements de Dieu, malgré cet environnement hostile, et ne fit jamais de concessions dans son application de la justice. Il devint un exemple intemporel avec ces mots: “Mon Seigneur m’a commandé la justice…” (Sourate al-A’raf: 29)

 

Il y a un certain nombre d’anecdotes qui témoignent du sens de l’équité qui caractérisait le Prophète. Il vivait dans un endroit où se côtoyaient des gens de religions, langues, tribus et races différentes. Il leur était difficile de vivre en paix et sécurité et d’identifier les fauteurs de troubles. Il pouvait arriver qu’un groupe devienne agressif envers un autre, voire l’attaque à cause d’un mot ou d’un geste malheureux. Cependant, le sens de l’équité dont faisait preuve le Prophète était une source de paix et de sécurité pour les autres communautés, comme c’était le cas pour les musulmans. Au temps du Prophète, les juifs, les chrétiens et les païens étaient traités équitablement. Le Prophète respectait scrupuleusement le verset “Pas de contrainte en religion…” (Sourate al-Baqara: 256), expliquant à chacun la vraie religion mais laissant les gens libres de faire leur choix.

 

Dans un autre verset, Dieu a indiqué au Prophète quel type de justice et de conciliation il devait mettre en œuvre envers les membres de confessions différentes:

 

Appelle donc (les gens) à cela; reste droit comme il t’a été commandé; ne suis pas leurs passions; et dis: “Je crois en tout ce que Dieu a fait descendre comme Livre, et il m’a été commandé d’être équitable entre vous. Dieu est notre Seigneur et votre Seigneur. À nous nos œuvres et à vous vos œuvres. Aucun argument [ne peut trancher] entre nous et vous. Dieu nous regroupera tous. Et vers Lui est le retour.” (Sourate ash-Shura: 15)

 

Cette noble attitude du Prophète, en totale harmonie avec la moralité du Coran, devrait servir de modèle pour les relations interconfessionnelles aujourd’hui encore.

 

La justice du Prophète a permis de faire naître une bonne entente entre les gens de races différentes. Dans plusieurs de ses discours, et même dans son sermon d’adieu, le Prophète a déclaré que la supériorité ne repose pas sur l’appartenance à une race, mais sur la piété, comme Dieu le dit dans ce verset:

 

Ô hommes! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez. Le plus noble d’entre vous, auprès de Dieu, est le plus pieux. Dieu est certes Omniscient et Grand Connaisseur. (Sourate al-Hujurat: 13)

 

On rapporte deux hadiths du Prophète où il dit:

 

Vous êtes les fils d’Adam, et Adam a été fait de poussière. Que les gens cessent donc de se vanter de leurs ancêtres. 10

 

Vos généalogies ne vous autorisent pas à rabaisser autrui. Vous êtes tous les fils d’Adam. Nul n’est supérieur à l’autre, si ce n’est en religion et en taqwa (piété). 11

 

Pendant son dernier sermon, le Prophète s’est adressé aux musulmans en ces termes:

 

Pas de supériorité de l’Arabe sur le non-Arabe et du non-Arabe sur l’Arabe, ni du blanc sur le noir et du noir sur le blanc, si ce n’est en matière de piété. En vérité, le plus noble d’entre vous est le plus pieux. 12

 

L’accord passé avec les chrétiens de Najran, au sud de la Péninsule Arabique nous donne un autre exemple de l’équité du Prophète. Un des articles de l’accord dit:

 

La vie des gens de Najran et de la zone environnante, leur religion, leur terre, leurs biens, troupeaux et ceux d’entre eux qui sont absents ou présents, leurs messagers et lieux de cultes sont sous la protection de Dieu et la garde de Son Prophète. 13

 

La Constitution de Médine, signée par les émigrés de la Mecque, les musulmans autochtones de Médine et les juifs de Médine, est un autre exemple de ce souci de justice. Le principal résultat de cette constitution, qui établissait la justice entre des communautés de confessions différentes et garantissait la protection de leurs intérêts respectifs, fut qu’elle mit un terme à de longues années d’inimitié et d’hostilité. L’une des caractéristiques les plus remarquables du traité est l’affirmation solennelle de la liberté de croyance. Voici l’article en question:

 

Les juifs de Bani ‘Awf forment une seule nation avec les musulmans; les juifs ont leur religion et les musulmans ont la leur… 14

 

L’article 16 du traité dit: “Les juifs qui nous suivent bénéficient de notre assistance de façon assurée et ont les mêmes droits que chacun d’entre eux; ils ne seront pas lésés, et leurs ennemis ne recevront pas d’aide de notre part.” 15 Les compagnons du Prophète respectèrent scrupuleusement les termes du traité, même après sa mort, et l’élargirent aux berbères bouddhistes, brahmanes et aux peuples de confessions différentes.

 

L’une des principales raisons qui permet de comprendre pourquoi l’âge d’or de l’Islam fut une ère de paix et de sécurité réside dans l’attitude empreinte de justice qui fut celle du Prophète, reflet vivant de la morale coranique.

 

Le souci de justice que manifestait le Prophète suscitait également un sentiment de confiance chez les non-musulmans, et un grand nombre d’entre eux, y compris des polythéistes, demandaient à bénéficier de sa protection. Dieu évoque dans le verset suivant la requête adressée par les polythéistes et indique au Prophète l’attitude à adopter vis-à-vis de ces personnes:

 

Et si l’un des associateurs te demande asile, accorde-le lui, afin qu’il entende la parole de Dieu, puis fais-le parvenir à son lieu de sécurité. Car ce sont des gens qui ne savent pas. Comment y aurait-il pour les associateurs un pacte admis par Dieu et par Son Messager? À l’exception de ceux avec lesquels vous avez conclu un pacte près de la Mosquée Sacrée. Tant qu’ils sont droits envers vous, soyez droits envers eux. Car Dieu aime les pieux. (Sourate at-Tawba: 6-7)

 

De nos jours, la seule solution pour mettre fin aux combats et conflits qui se multiplient dans le monde consiste à adopter la morale du Coran et, à l’instar du Prophète, de ne jamais quitter la voie de la justice, en ne faisant aucune distinction entre les différentes religions, langues, ou races.




 
Copyright © 2017 A.C.A.A - Les Amis du Cheikh Ahmed al-Alawî. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.