Accueil Le Prophète Muhammad (§)
Le Prophète Muhammad Ben Abdullah (§)
01-Le Prophète Muhammad Ben Abdullah (§) - Informations relatives à l’inconnaissable que le Prophète a révélées dans les hadiths
Biographies - Biographies-Antérieurs
Écrit par Harûn Yahya   
Mardi, 12 Août 2008 11:00
Index de l'article
01-Le Prophète Muhammad Ben Abdullah (§)
I Introduction
II La moralité sublime du Prophète telle qu'elle apparaît dans le Coran
Le Prophète ne mettait en pratique que ce qui lui avait été révélé
La confiance du Prophète en Dieu: un exemple pour tous les hommes
Le Prophète cherchait toujours à ne plaire qu’à Dieu, n’attendant rien d’autrui
La patience dont faisait preuve le Prophète face aux difficultés
Le Prophète était toujours tolérant envers les gens autour de lui
La justice exemplaire du Prophète
Celui qui obéit au Prophète obéit aussi à Dieu
Le Prophète avertissait et prêchait les hommes de sorte à influencer leur conscience
Le Prophète magnifiait continuellement son Seigneur
Le Prophète était l’annonciateur de bonnes nouvelles
Le Prophète rappelait à son peuple que lui aussi était un être humain
Le Prophète soulageait les musulmans de leur détresse
Le Prophète était plein d’égards et de considération envers les croyants
Comment le Prophète priait et implorait la miséricorde divine pour les croyants
Le Prophète consultait les croyants
Dieu a accordé au Prophète la gloire et l’honneur
Le Prophète était toujours plein d’égards et de courtoisie
Dieu a toujours protégé le Prophète
L’importance que le Prophète attachait à la propreté
Les prières du Prophète
La façon dont le Prophète transmettait le message de Dieu
III Le Prophète expliquait aux hommes que la puissance de Dieu est infinie
Le Prophète expliquait que la seule voie droite est celle de Dieu
Le Prophète mettait les hommes en garde contre l’idolâtrie
Le Prophète a révélé que seul Dieu connaît l’invisible
Le Prophète rappelait aux hommes que Dieu entend leurs conversations les plus secrètes
Le Prophète a annoncé que le Coran était la parole révélée de Dieu
Le Prophète a révélé qu’au Jour des Comptes, nul ne portera les péchés d’autrui
Le Prophète conseillait à son peuple de tirer les leçons de la ruine de leurs prédécesseurs
Le Prophète rappelait aux hommes la terrible échéance de la mort
Il a révélé que seul Dieu avait connaissance de l’Heure
Il nous a révélé que certaines personnes resteront en enfer pour l’éternité
Il nous a invités à nous remémorer Dieu en L’invoquant par Ses plus beaux noms
Il disait aux gens de ne pas faire de distinction entre les prophètes
Le Prophète exhortait les gens à avoir une bonne morale
Le Prophète mettait les gens en garde contre l’arrogance
Muhammad était aussi le prophète des djinns
Les avertissements du Prophète à ses adversaires
Il ne s’engageait pas dans des discussions futiles avec les mécréants
Il appelait les mécréants à se repentir
Il prévenait les mécréants de leur défaite inévitable
Il mettait les mécréants en garde contre les supplices de l’enfer
Il parlait avec fermeté aux mécréants, leur disant qu’il ne se joindrait jamais à eux
Les rappels du Prophète aux Gens du Livre
Le Prophète ne polémiquait jamais avec les Gens du Livre et ne les contraignait jamais à croire
Il appelait les Gens du Livre à adorer Dieu sans rien Lui associer
IV L'apparence extérieure du Prophète
La beauté physique du Prophète
La prestance du Prophète
L’apparence extérieure du Prophète
Le sceau de la prophétie du Prophète
La chevelure du Prophète
La tenue vestimentaire du Prophète
Les vêtements de sortie du Prophète
L’anneau et le sceau du Prophète
La démarche du Prophète
La façon dont le Prophète s’asseyait
La façon de parler du Prophète
La douce odeur du Prophète
Les mets favoris du Prophète
Les boissons favorites du Prophète
Ce que le Prophète a dit sur l’eau
Quelques traits du Prophète
V La vie exemplaire du Prophète
Le Prophète souriait souvent et enjoignait aux autres d’en faire autant
Les relations et conversations du Prophète avec ses compagnons
Le Prophète aimait à rire et plaisanter avec ses compagnons
Les conseils du Prophète à propos de la fraternité
L’intérêt et l’affection du Prophète pour les enfants
Les épouses du Prophète sont les mères des croyants
VI Ce que le Prophète a dit sur le futur
Informations relatives à l’inconnaissable que le Prophète a révélées dans les hadiths
Les hadiths du Prophète concernant les signes de la fin des temps
Les signes de la fin des temps se manifestent l’un après l’autre
VII Conclusion
Notes :
Toutes les pages

 

Informations relatives à l’inconnaissable que le Prophète a révélées dans les hadiths

Dans ce hadith, le Prophète annonce la conquête de l’Égypte. À l’époque où il communiquait à son peuple ce message, l’Égypte était sous la domination byzantine. De plus, il fallait pour cela que les musulmans acquièrent une grande puissance. Et pourtant l’annonce du Prophète s’accomplit: peu de temps après sa mort, les troupes musulmanes, sous la conduite de Amr bin al-As conquirent l’Égypte en 641, pendant le califat d’Omar. Cet exemple montre bien que le Prophète pouvait accéder à l’inconnaissable.

 

Le mot kisra qui apparaît dans ce hadith était un titre porté par les rois de Perse, tandis que César était utilisé pour les empereurs romains. Le Prophète annonçait donc dans ce hadith que les musulmans seraient un jour en possession des trésors de ces deux empires.

 

Or quand il fit cette prophétie, les musulmans n’avaient pas encore la puissance économique, politique et militaire nécessaire pour réaliser une telle conquête. Bien plus, les empires perse et byzantin étaient les deux plus puissants états du Moyen Orient. Pour cette raison, un tel événement semblait impossible à l’époque où le Prophète fit part de cette bonne nouvelle aux croyants. Mais les choses se passèrent telles qu’il les avait prédites. L’Iran fut conquis sous le califat d’Omar et tous ses biens furent saisis. Le royaume de Kisra n’exista désormais plus.

 

La mort de César et l’appropriation de ses trésors par les musulmans eurent lieu grâce à la prise d’importants centres romains, notamment au temps des califes. Dès l’époque de Aboubakr, des provinces sous domination romaine telles que la Jordanie, la Palestine, Damas, Jérusalem, la Syrie et l’Égypte furent conquises; la prise de Constantinople par le Sultan ottoman Mehmet le Conquérant en 1453 porta le coup de grâce à l’empire romain et avec lui disparut le dernier César. 214

 

Dans son livre The Venture of Islam, le chercheur américain M. G. S. Hodgson décrit les conquêtes de territoires appartenant aux Perses et aux Byzantins par les musulmans:

 

Muhammad, un Arabe de la Mecque, fonda une société reposant sur des bases religieuses à Médine et étendit son territoire dans toute la Péninsule Arabique, au point d’entrer en concurrence avec les pouvoirs sassanide et byzantin, voire de les remplacer localement. 215

 

On voit ainsi que ces conquêtes capitales qui semblaient totalement impossibles à l’époque du Prophète sur un plan politique et économique, eurent lieu comme Dieu l’avait révélé au Prophète Muhammad.

 

Le Prophète décida d’inviter les chefs d’état à embrasser l’Islam et envoya l’un de ses compagnons, Abdoullah bin Houdhaafah, à Kisra, le Roi de Perse, comme ambassadeur. Kisra, gonflé d’orgueil, rejeta l’offre du Prophète. Il envoya deux ambassadeurs au Prophète pour demander aux musulmans de se soumettre à lui. Le Prophète les invita tout d’abord à embrasser l’Islam et les appela en sa présence pour connaître leur décision. 218

 

Le lendemain, le Prophète communiqua aux deux ambassadeurs ce que Dieu lui avait dit:

 

Dieu l’Exalté a envoyé de grandes épreuves à Kisra en la personne de son fils Shireveyh qui l’a tué en ce mois, cette nuit même, à cette heure! 219

 

Il leur dit à titre personnel:

 

Dites-lui que ma religion et mon empire s’étendront bien au-delà du royaume de Kisra; et dites-lui de ma part: “Entre en Islam et je te confirmerai dans ce que tu possèdes et te nommerai roi des habitants du Yémen.” 220

 

Les ambassadeurs retournèrent au Yémen et décrivirent ce qui s’était passé. Badhan (le gouverneur perse du Yémen) dit:

 

Nous verrons ce qui arrivera. S’il a dit vrai, c’est qu’il est le Prophète que Dieu a envoyé. 221

 

Il se tourna ensuite pour leur demander ce qu’ils pensaient de lui. Ceux-ci avaient été très impressionnés par le Prophète et dirent:

 

Nous n’avons jamais vu un chef plus majestueux, aussi intrépide et moins protégé que lui. Il marchait humblement au milieu des gens.

 

Badhan attendit un moment pour voir si les paroles du Prophète étaient véridiques ou non. Il saurait ainsi, dit-il, avec certitude si Muhammad était le Messager de Dieu. Peu de temps après, une lettre parvint à Badhan de la part du fils de son roi, Shireveyh:

 

“J’ai tué Kisra. Quand cette lettre te parviendra, que le peuple te jure fidélité en mon nom. Concernant ce que Kisra t’avait écrit, attends et ne fais rien jusqu’à nouvel ordre.” 222

 

Quand Badhan et ses hommes s’exécutèrent, ils se rendirent compte que tout s’était passé comme le Prophète l‘avait dit. 223 Badhan embrassa l’Islam après ce grand miracle et le Yéménite Abna suivit son exemple. 224 Badhan devint le premier gouverneur désigné par le Prophète, et le premier gouverneur perse musulman. 225

 

C’est un fait historiquement établi qu’en 628 le Prophète envoya une lettre à Kisra, et que ce dernier fut tué par son fils la même année. 226

 

 

 

 

 

 




 
Copyright © 2017 A.C.A.A - Les Amis du Cheikh Ahmed al-Alawî. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.