Accueil Le Prophète Muhammad (§)
Le Prophète Muhammad Ben Abdullah (§)
01-Le Prophète Muhammad Ben Abdullah (§) - L’apparence extérieure du Prophète
Biographies - Biographies-Antérieurs
Écrit par Harûn Yahya   
Mardi, 12 Août 2008 11:00
Index de l'article
01-Le Prophète Muhammad Ben Abdullah (§)
I Introduction
II La moralité sublime du Prophète telle qu'elle apparaît dans le Coran
Le Prophète ne mettait en pratique que ce qui lui avait été révélé
La confiance du Prophète en Dieu: un exemple pour tous les hommes
Le Prophète cherchait toujours à ne plaire qu’à Dieu, n’attendant rien d’autrui
La patience dont faisait preuve le Prophète face aux difficultés
Le Prophète était toujours tolérant envers les gens autour de lui
La justice exemplaire du Prophète
Celui qui obéit au Prophète obéit aussi à Dieu
Le Prophète avertissait et prêchait les hommes de sorte à influencer leur conscience
Le Prophète magnifiait continuellement son Seigneur
Le Prophète était l’annonciateur de bonnes nouvelles
Le Prophète rappelait à son peuple que lui aussi était un être humain
Le Prophète soulageait les musulmans de leur détresse
Le Prophète était plein d’égards et de considération envers les croyants
Comment le Prophète priait et implorait la miséricorde divine pour les croyants
Le Prophète consultait les croyants
Dieu a accordé au Prophète la gloire et l’honneur
Le Prophète était toujours plein d’égards et de courtoisie
Dieu a toujours protégé le Prophète
L’importance que le Prophète attachait à la propreté
Les prières du Prophète
La façon dont le Prophète transmettait le message de Dieu
III Le Prophète expliquait aux hommes que la puissance de Dieu est infinie
Le Prophète expliquait que la seule voie droite est celle de Dieu
Le Prophète mettait les hommes en garde contre l’idolâtrie
Le Prophète a révélé que seul Dieu connaît l’invisible
Le Prophète rappelait aux hommes que Dieu entend leurs conversations les plus secrètes
Le Prophète a annoncé que le Coran était la parole révélée de Dieu
Le Prophète a révélé qu’au Jour des Comptes, nul ne portera les péchés d’autrui
Le Prophète conseillait à son peuple de tirer les leçons de la ruine de leurs prédécesseurs
Le Prophète rappelait aux hommes la terrible échéance de la mort
Il a révélé que seul Dieu avait connaissance de l’Heure
Il nous a révélé que certaines personnes resteront en enfer pour l’éternité
Il nous a invités à nous remémorer Dieu en L’invoquant par Ses plus beaux noms
Il disait aux gens de ne pas faire de distinction entre les prophètes
Le Prophète exhortait les gens à avoir une bonne morale
Le Prophète mettait les gens en garde contre l’arrogance
Muhammad était aussi le prophète des djinns
Les avertissements du Prophète à ses adversaires
Il ne s’engageait pas dans des discussions futiles avec les mécréants
Il appelait les mécréants à se repentir
Il prévenait les mécréants de leur défaite inévitable
Il mettait les mécréants en garde contre les supplices de l’enfer
Il parlait avec fermeté aux mécréants, leur disant qu’il ne se joindrait jamais à eux
Les rappels du Prophète aux Gens du Livre
Le Prophète ne polémiquait jamais avec les Gens du Livre et ne les contraignait jamais à croire
Il appelait les Gens du Livre à adorer Dieu sans rien Lui associer
IV L'apparence extérieure du Prophète
La beauté physique du Prophète
La prestance du Prophète
L’apparence extérieure du Prophète
Le sceau de la prophétie du Prophète
La chevelure du Prophète
La tenue vestimentaire du Prophète
Les vêtements de sortie du Prophète
L’anneau et le sceau du Prophète
La démarche du Prophète
La façon dont le Prophète s’asseyait
La façon de parler du Prophète
La douce odeur du Prophète
Les mets favoris du Prophète
Les boissons favorites du Prophète
Ce que le Prophète a dit sur l’eau
Quelques traits du Prophète
V La vie exemplaire du Prophète
Le Prophète souriait souvent et enjoignait aux autres d’en faire autant
Les relations et conversations du Prophète avec ses compagnons
Le Prophète aimait à rire et plaisanter avec ses compagnons
Les conseils du Prophète à propos de la fraternité
L’intérêt et l’affection du Prophète pour les enfants
Les épouses du Prophète sont les mères des croyants
VI Ce que le Prophète a dit sur le futur
Informations relatives à l’inconnaissable que le Prophète a révélées dans les hadiths
Les hadiths du Prophète concernant les signes de la fin des temps
Les signes de la fin des temps se manifestent l’un après l’autre
VII Conclusion
Notes :
Toutes les pages

 

L’apparence extérieure du Prophète

Ahmet Cevdet Pacha, éminent savant de la période ottomane, écrivit un essai où il répertoria les différentes descriptions relatives à l’apparence du Prophète. Cet essai se trouve dans la quatrième partie des Qisas al-Anbiya (histoires des Prophètes) sous le titre “Quelques traits de Muhammad”:

 

Le bien-aimé avait une belle apparence, ses membres avaient une taille parfaite, son corps était bien proportionné, son front, son buste et la distance entre ses épaules étaient larges. Son cou était fin et pur comme l’argent, ses épaules, biceps et mollets étaient solides, ses poignets étaient longs ainsi que ses doigts, il avait une peau plus douce que la soie.

 

Sa tête était bien proportionnée, ses sourcils incurvés, son nez était long et son visage ovale.

 

Ses cils étaient longs, ses yeux d’un beau noir, l’espace qui séparait ses sourcils était dégagé et net, même si ces sourcils étaient rapprochés.

 

Le Prophète élu était un être lumineux. En d’autres termes, il était ni pâle ni brun, mais avait un teint médian semblable à celui d’une rose rouge, clair et limpide, et son visage rayonnait. Ses dents avaient la blancheur des perles et ses incisives dégageaient une lumière quand il parlait. Lorsqu’il riait, on aurait dit que sa bouche émettait les rayons d’une douce lueur…

 

Ses sens étaient très développés. Il pouvait entendre à grande distance et avait une meilleure vue que les autres. Son corps était unique par sa perfection… Quiconque le voyait s’attachait à lui et quiconque lui parlait ressentait aussitôt de l’amour pour lui dans son âme et dans son cœur. Les sages le respectaient ainsi qu’il convenait à leur rang. Il honorait ses proches mais ne leur donnait pas la préséance sur ceux qui en étaient plus dignes.

 

Il traitait ses serviteurs avec bonté et leur donnait de tout ce qu’il mangeait ou portait.

 

Il était généreux, bienfaisant, compatissant, miséricordieux, brave et plein de douceur. Il tenait toujours parole. Pour résumer, son excellente moralité, et l’acuité de ses facultés de raisonnement étaient supérieures à celles des autres et dignes d’éloge.

 

Dans sa nourriture et son habillement il se contentait du minimum et s’abstenait de tout excès. 77