Accueil Le Prophète Muhammad (§)
Le Prophète Muhammad Ben Abdullah (§)
01-Le Prophète Muhammad Ben Abdullah (§) - Le Prophète soulageait les musulmans de leur détresse
Biographies - Biographies-Antérieurs
Écrit par Harûn Yahya   
Mardi, 12 Août 2008 11:00
Index de l'article
01-Le Prophète Muhammad Ben Abdullah (§)
I Introduction
II La moralité sublime du Prophète telle qu'elle apparaît dans le Coran
Le Prophète ne mettait en pratique que ce qui lui avait été révélé
La confiance du Prophète en Dieu: un exemple pour tous les hommes
Le Prophète cherchait toujours à ne plaire qu’à Dieu, n’attendant rien d’autrui
La patience dont faisait preuve le Prophète face aux difficultés
Le Prophète était toujours tolérant envers les gens autour de lui
La justice exemplaire du Prophète
Celui qui obéit au Prophète obéit aussi à Dieu
Le Prophète avertissait et prêchait les hommes de sorte à influencer leur conscience
Le Prophète magnifiait continuellement son Seigneur
Le Prophète était l’annonciateur de bonnes nouvelles
Le Prophète rappelait à son peuple que lui aussi était un être humain
Le Prophète soulageait les musulmans de leur détresse
Le Prophète était plein d’égards et de considération envers les croyants
Comment le Prophète priait et implorait la miséricorde divine pour les croyants
Le Prophète consultait les croyants
Dieu a accordé au Prophète la gloire et l’honneur
Le Prophète était toujours plein d’égards et de courtoisie
Dieu a toujours protégé le Prophète
L’importance que le Prophète attachait à la propreté
Les prières du Prophète
La façon dont le Prophète transmettait le message de Dieu
III Le Prophète expliquait aux hommes que la puissance de Dieu est infinie
Le Prophète expliquait que la seule voie droite est celle de Dieu
Le Prophète mettait les hommes en garde contre l’idolâtrie
Le Prophète a révélé que seul Dieu connaît l’invisible
Le Prophète rappelait aux hommes que Dieu entend leurs conversations les plus secrètes
Le Prophète a annoncé que le Coran était la parole révélée de Dieu
Le Prophète a révélé qu’au Jour des Comptes, nul ne portera les péchés d’autrui
Le Prophète conseillait à son peuple de tirer les leçons de la ruine de leurs prédécesseurs
Le Prophète rappelait aux hommes la terrible échéance de la mort
Il a révélé que seul Dieu avait connaissance de l’Heure
Il nous a révélé que certaines personnes resteront en enfer pour l’éternité
Il nous a invités à nous remémorer Dieu en L’invoquant par Ses plus beaux noms
Il disait aux gens de ne pas faire de distinction entre les prophètes
Le Prophète exhortait les gens à avoir une bonne morale
Le Prophète mettait les gens en garde contre l’arrogance
Muhammad était aussi le prophète des djinns
Les avertissements du Prophète à ses adversaires
Il ne s’engageait pas dans des discussions futiles avec les mécréants
Il appelait les mécréants à se repentir
Il prévenait les mécréants de leur défaite inévitable
Il mettait les mécréants en garde contre les supplices de l’enfer
Il parlait avec fermeté aux mécréants, leur disant qu’il ne se joindrait jamais à eux
Les rappels du Prophète aux Gens du Livre
Le Prophète ne polémiquait jamais avec les Gens du Livre et ne les contraignait jamais à croire
Il appelait les Gens du Livre à adorer Dieu sans rien Lui associer
IV L'apparence extérieure du Prophète
La beauté physique du Prophète
La prestance du Prophète
L’apparence extérieure du Prophète
Le sceau de la prophétie du Prophète
La chevelure du Prophète
La tenue vestimentaire du Prophète
Les vêtements de sortie du Prophète
L’anneau et le sceau du Prophète
La démarche du Prophète
La façon dont le Prophète s’asseyait
La façon de parler du Prophète
La douce odeur du Prophète
Les mets favoris du Prophète
Les boissons favorites du Prophète
Ce que le Prophète a dit sur l’eau
Quelques traits du Prophète
V La vie exemplaire du Prophète
Le Prophète souriait souvent et enjoignait aux autres d’en faire autant
Les relations et conversations du Prophète avec ses compagnons
Le Prophète aimait à rire et plaisanter avec ses compagnons
Les conseils du Prophète à propos de la fraternité
L’intérêt et l’affection du Prophète pour les enfants
Les épouses du Prophète sont les mères des croyants
VI Ce que le Prophète a dit sur le futur
Informations relatives à l’inconnaissable que le Prophète a révélées dans les hadiths
Les hadiths du Prophète concernant les signes de la fin des temps
Les signes de la fin des temps se manifestent l’un après l’autre
VII Conclusion
Notes :
Toutes les pages

 

Le Prophète soulageait les musulmans de leur détresse

Outre les traits que nous avons évoqués, le Prophète allégeait le fardeau des croyants et leur servait de guide dans les domaines où ils connaissaient des difficultés. Les hommes sont enclins en effet à se compliquer l’existence, en s’imposant des règles par lesquelles ils croient résoudre leurs problèmes. Cette caractéristique toute humaine est l’une des raisons qui expliquent que la religion ait été déformée au fil du temps. C’est ainsi que les hommes ont inventé des règles qui n’existent pas dans la religion en réalité et ont fait croire aux autres, ainsi qu’à eux-mêmes, qu’ils ne gagneraient la piété qu’en y adhérant. L’une des plus grandes qualités du Prophète est justement qu’il libérait les hommes du fardeau qu’ils s’étaient imposés à eux-mêmes. Dieu évoque ceci dans un verset:

 

Ceux qui suivent le Messager, le Prophète illettré qu’ils trouvent écrit (mentionné) chez eux dans la Thora et l’Évangile. Il leur ordonne le convenable, leur défend le blâmable, leur rend licites les bonnes choses, leur interdit les mauvaises, et leur ôte le fardeau et les jougs qui étaient sur eux. Ceux qui croiront en lui, le soutiendront, lui porteront secours et suivront la lumière descendue avec lui; ceux-là seront les gagnants.(Sourate al-A’raf: 157)

 

Le “fardeau et les jougs” mentionnés dans le verset désignent les difficultés que les hommes s’imposent à eux-mêmes. Le Prophète était un modèle pour ses contemporains mais aussi un homme qui les délivrait de leurs entraves comme le verset l’indique, en les appelant à la vertu et les mettant en garde contre l’impiété.

 

L’un des domaines où le Prophète excellait particulièrement était bien sûr celui de la piété, à savoir l’attitude qui consiste à rechercher exclusivement l’agrément de Dieu. Il ne craignait que Dieu et ne s’écartait jamais du droit chemin, ne suivait jamais les passions et désirs des hommes. Cet aspect de la morale coranique est une source de bien-être et de perfection morale. En effet, le fait de rechercher l’agrément d’autrui, le désir d’en être apprécié, de plaire à la fois à Dieu et aux hommes constituent un grand obstacle à nos réalisations, quoi qu’on entreprenne. Ceux qui font cela sont incapables de penser et de se comporter aussi honnêtement qu’ils le devraient et comme ils ne peuvent pas satisfaire tout le monde en même temps, ils n’obtiennent pas l’éloge tant espéré. Ils paniquent à la moindre erreur et craignent d’avoir perdu la confiance et le respect de ceux à qui ils cherchaient tant à plaire quand ils constatent qu’ils ne sont pas parfaitement heureux avec eux.

 

Au contraire, les musulmans qui œuvrent exclusivement pour l’agrément de Dieu et ne craignent que Lui, ne souffrent jamais de ces choses qui leur portent préjudice dans ce monde et dans l’autre. Ils ne se soucient pas de savoir si les gens sont contents d’eux ou non, aussi sont-ils toujours sereins. Étant donné qu’ils savent que même au cas où ils commettent une erreur, c’est à Dieu qu’ils devront s’en expliquer, et que c’est auprès de Lui qu’ils doivent rechercher le pardon, ils ne sont pas sujets à l’inquiétude.

 

Par ses paroles et ses actes, le Prophète a appris aux croyants à vivre dans la pureté de la foi. Il les a ainsi déchargés du pesant fardeau que constitue le fait de chercher à “plaire aux autres”. Ce n’est bien sûr là que l’une des difficultés auxquelles les croyants étaient confrontés et dont il les a libérés. Le Prophète Muhammad (§) était un exemple pour tous les croyants dans divers domaines, en fait dans tous ceux qui sont susceptibles d’apporter des bienfaits dans ce monde et dans l’autre.

 

Dieu a montré que celui qui est doué d’une foi pure n’est pas comparable à celui qui adore d’autres dieux que Dieu:

 

Dieu a cité comme parabole un homme appartenant à des associés se querellant à son sujet et un [autre] homme appartenant à un seul homme: sont-ils égaux en exemple? Louanges à Dieu! Mais la plupart d’entre eux ne savent pas. (Sourate az-Zumar: 29)

 

L’idolâtrie n’est pas la seule entrave dont le Prophète a libéré les croyants. Ils les a débarrassés de tout ce qui pouvait leur nuire, les a incités à adopter le mode de vie le plus simple et le meilleur et a su trouver des solutions à tous leurs problèmes. C’est pourquoi ceux qui appliquent la sounna du Messager de Dieu vivent dans la paix et la sérénité. Voici des exemples de hadiths sur le sujet:

 

Le Prophète envoya Mou’adh et Abou Moussa au Yémen en leur disant: “Traitez les gens avec indulgence et ne soyez pas durs avec eux; faites-leur bonne annonce et ne leur inspirez pas d’aversion, aimez-vous mutuellement et ne créez pas de désaccord.” 21

 

Le Messager de Dieu, que Dieu le bénisse et lui accorde le salut, ne choisissait pas entre deux choix possibles, mais prenait toujours la plus simple parmi deux options, tant que ce n’était pas une mauvaise action. Si c’était le cas, il s’en éloignait plus que tout autre. 22




 
Copyright © 2017 A.C.A.A - Les Amis du Cheikh Ahmed al-Alawî. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.