Accueil Historique de la confrérie Après le décès du Cheikh al-Alawi
Historique de la confrérie Alawiyya
Tarîqa Alawiya, confrérie soufie
Historique de la confrérie - Après le décès du Cheikh al-Alawi
Écrit par Derwish al-Alawi   
Vendredi, 23 Janvier 2009 16:09

 

La tarîqa Alawiya est une confrérie soufie fondée en 1909 par le cheikh Ahmed al-Alawi (1869-1934) à Mostaganem. Branche de la confrérie Darqawiya, elle-même issue de la confrérie Shadiliya, elle se développe avec succès dans les années 1920 au Maghreb, en Europe et au Proche-Orient. Dans les années 1920, le cheikh Ahmed al-Alawi se rend en Europe, où les premiers foyers - les zaouïa – ont vu le jour grâce à l’initiative de fuqarâ émigrés en France et en Angleterre notamment. En 1924, une zaouïa est fondée à Paris, Porte de Versailles, puis dans d’autres villes comme Marseille, Orléans, Lille, Châlons-sur-Marne, Nice, Toulouse, Antibes ou Avignon. En 1926, le cheikh Ahmed al-Alawi se rend à Paris pour l’inauguration de la Mosquée ; il y prononce le sermon initial et la première prière. Lors d’un pèlerinage du cheikh à La Mecque, la voie soufie se répand en Syrie, en Palestine, en Égypte et au Yémen. La khalwa (retraite spirituelle) et le dhikr (invocation du nom d’Allah) sont au centre des valeurs spirituelles de la tarîqa.

Lire la suite...
 
Confrèrie Alawiya, quelques notions d'histoire!
Historique de la confrérie - Après le décès du Cheikh al-Alawi
Écrit par La presse algérienne   
Mardi, 08 Novembre 2005 15:04

 

En prenant la relève de cheikh Alaoui, Adda Bentounès créera la première medersa qui plus tard servira de refuge idéal aux nationalistes algériens du PPA. Ne s’arrêtant pas en si bon chemin, il ouvrira la première école d’apprentissage au profit de jeunes délinquants et désœuvrés et ce, en y intégrant plusieurs spécialités dont la formation de menuisiers, mécaniciens, imprimeurs et autres boulangers. Son vœu de lancer un journal bilingue musulman sera exaucé avec la création d’ El Morchid et ce, au moment où son sens du pardon, de tolérance et du dialogue entre les cultures et les religions, le poussera à mettre au monde une nouvelle association dénommée Les amis de l’Islam et qui a pendant longtemps regroupé juifs, laïcs, musulmans, chrétiens et boudhistes autour d’un seul idéal, l’amour du prochain.

Lire la suite...
 
Désaccord et crise interne de la confrérie Alawiya
Historique de la confrérie - Après le décès du Cheikh al-Alawi
Écrit par Derwish al-Alawi   
Dimanche, 15 Juillet 1934 14:42

1) L’immédiat après Cheikh al-Alawî (Héritage et droit de succession)

Dés le jour même de la mort du Cheikh al-Alawî, un grand marasme a ébranlé la tariqa et un désaccord vit le jour parmi la grande partie de fuqaras devancés par certains maîtres et moqadems en raison du choix du nouveau successeur Cheikh Adda Bentounès, jugé inapte à conduire la destinée de la confrérie.

Lire la suite...
 


Copyright © 2017 A.C.A.A - Les Amis du Cheikh Ahmed al-Alawî. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.