Saïd Seyf al-Dabhâni al-Ashâîri
Biographies - Biographies-Postérieurs
Écrit par Derwish al-Alawi   
Mardi, 20 Novembre 2012 16:00

Cheikh Saïd Seyf al-Ash’arî, qui introduisit la tarîqa Alawîyya au Yémen, il fut envoyé par le Cheikh al-Alawî d'Algérie en 1920 au Yémen pour diffuser la tarîqa, il fonda une première zaouïa Alawîyya dans la ville d'Aden.

Il entendit parler de la tarîqa Alawîyya parmi certains des disciples du  Cheikh al-Alawî qui travaillaient dans la marine marchande et qui les a rencontrés dans la ville de Marseille au cours d’un de ses déplacements car il était également marin dans l'une des compagnies maritimes. Son cœur se passionna pour le Cheikh, et il décida d'aller lui rendre visite dans la ville algérienne de Mostaganem au cours de la Première Guerre mondiale. Il rencontra effectivement le Cheikh Ahmed ben Mustapha al-Alawi, et devint son disciple, il chemina à ses coté et s’étancha par sa science.

Cheikh Saïd Seyf al-Ash'ari joua un grand rôle dans la diffusion de la tarîqa Alawîyya et cela est mit en évidence à travers les lettres que recevait Cheikh al-Alawî d’un certain nombre de maitres spirituels et des hommes de science du Yémen et de la péninsule arabique, et ces lettres mentionnaient le Cheikh Saïd Seyf et le remerciaient pour les avoir fait connaitre Cheikh al-Alawi à travers ses œuvres qui leur donnait ou lors de ses permanentes discussions à son sujet, comme le précise la lettre du Cheikh Saleh al Yafe’î al-Naqshbandî et la lettre du Cheikh Mohammed al-Mâlikî al-Chanqîtî al-Hassanî, ces noms sont contenus dans le livre (Al-Shahâïd wal Fatwî) ou « avis juridiques au sujet du Chaykh al-Alawî ».

Il décéda, qu'Allah soit satisfait de lui, le 10 Mars 1976, et fut enterré dans le cimetière de son village (al-Acha’ir).

 

 

 

 

 

 

 

Mise à jour le Mercredi, 11 Avril 2018 20:05
 
Copyright © 2018 A.C.A.A - Les Amis du Cheikh Ahmed al-Alawî. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.