Accueil Biographies des Postérieurs Muhammad Qassim al-Alawi
Muhammad Qassim al-Alawi
Biographies - Biographies-Postérieurs
Écrit par Muhammad Al-Maysabi   

 

Cheikh Muhammad Qassim al-Alawi est né en 1909, dans le village de Shamir, près de Ta'iz, où il a reçu une éducation rudimentaire et a aidé sa famille à élever des moutons avant de voyagé vers Cardiff, en 1925, alors qu'il était âgé de 15 ans. Il y fût engagé, comme beaucoup de ses compatriotes, dans la marine commerciale Britannique et a ainsi parcouru le monde. Il joint la branche locale de la confrérie (tariqah) Alawiya menée par le Cheikh Hassan Isma'il (et aussi, durant une période, par Cheikh Abdullah al-Hakimi avant que celui-ci ne rejoigne le mouvement de réforme politique au Yémen).

 

La confrérie soufie Alawi était basée à Mostaganem, en Algérie, où elle fût fondée par le Cheikh Ahmed ibn Mustapha al-Alawi (1869-1934), un soufi (mystique) très respecté et qui, jusqu'à la fin de sa vie, a attiré des dizaines de milliers de disciples à travers le monde notamment au Yémen et en Syrie. Lorsque le Cheikh Muhammad Qassim al-Alawi visita le Cheikh Ahmad al-Alawi, ce dernier lui octroya le titre de Cheikh, mais il préférait un titre moindre à savoir celui de Mûqaddam.

 

Ayant satisfait son goût pour le voyage et complété sa formation spirituelle, Cheikh Muhammad Qassim al-Alawi sentit qu'il était prêt à dédier sa vie entière au service de la communauté Yéménite de Grande Bretagne en ce qui concerne la religion. En 1941, suivant le conseil de Cheikh Hassan, il se déplaça de Cardiff vers Birmingham où les conditions économiques et sociales, dont les mariages mixtes avec des femmes non-musulmanes, ont poussé de nombreux Yéménites à abandonner la pratique de la religion pour un mode de vie non-islamique.

 

A Birmingham, le Cheikh Muhammad Qassim al-Alawi établit la première zawiya de la ville chez lui à Edward Road, Balsall Health, dans une zone en centre ville où de nombreuses familles Yéménites s'étaient installées. Il y a à la fois joué le rôle de professeur, d'imam et de guide spirituel, et devint en quelque sorte un patriarche (figure paternelle) de la communauté yéménite.

 

Selon son propre souhait, le Cheikh Muhammad Qassim al-Alawi fût enterré à Birmingham. Un grand nombre de Yéménites provenant de toute région de la Grande Bretagne assistèrent à ses funérailles; et parmi ceux qui venaient de sa terre natale pour présenter leurs condoléances, il y avait le frère du Président, le Général Muhammad 'Abdullah Saleh, et Dr 'Abdullah al-Shamiri.

 

La mort du Cheikh Muhammad Qassim al-Alawi à Birmingham le 2 juin 1999, âgé de 90 ans, fût une lourde perte pour la communauté Yéménite de Grande Bretagne, communauté envers laquelle il s'était investi dans le domaine de la spiritualité durant sa longue vie.>

 

La mort de cette figure généreuse (selfless ? littéralement sans égo) et très aimée a laissé un gouffre qu'il sera difficile de combler dans notre communauté.

 

Muhammad Al-Maysabi


Traduit de l’Anglais par Derwish al-Alawi
Les Amis du Cheikh Ahmed al-Alawi

 

Shaikh Alawi

 
Copyright © 2017 A.C.A.A - Les Amis du Cheikh Ahmed al-Alawî. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.