Accueil Biographies des Antérieurs 36-Muhammad al-'Arabi al-Fâsî
36-Muhammad al-'Arabi al-Fâsî
Biographies - Biographies-Antérieurs
Écrit par Derwish al-Alawi   

 

Abu Abdullah Muhammad al-'Arabi Ben Abul 'Abbas Ahmad Ben Abu Abdullah Muhammad Ben Abdullah Ma'an al-Andalusi al-Fâsî (Le réservoir des "deux" océans). Il est né, qu'Allah soit satisfait de lui, le 9 Avril 1669, ce qui correspond au mercredi 9 du mois lunaire d'al-Qi'da 1079 H à al-Muwahida. Il germa dans un environnement dominé par la science et la foi, l'ascèse et la piété, fleuri par la grande noblesse, doué de rares qualités humaines aux illustres éthiques et politesses si raffinées, orné par la lecture du Qurân, imposant par les connaissances divines manifestes.


Il prit de son père Abul 'Abbas Ahmad la tariqa Shadhûliyya et eut le dévoilement et l'ouverture de l'œil intérieure. Il prit également la tariqa Qâdiriyya du Cheikh Abul Abbas Ahmad Ben Muhammad al-Yamani, d'où son surnom « le réservoir des (deux) océans », celui de la Qâdiriyya et celui de la Shadhûliyya. Le Cheikh Abul Abbas Ahmad al-Yamani, qu'Allah soit satisfait de lui, en parlant de sa fréquentation du Cheikh Muhammad al-'Arbi, affirma qu'il Acquérat l'affinement de l'âme et les parures de la politesse, la manifestation de la lumière et les dévoilements des secrets grâce au Cheikh Muhammad al-'Arbi.

Cheikh Muhammad al-'Arabi pris de son père Abul 'Abbas Ahmad l'héritage spirituel et le porte-flambeau de la science. Il diffusa la tariqa Shadhûliyya parmi les communs des croyants après l'avoir enrichit de ce qu'il a pris de la Qâdiriyya, il employa à ce titre tous ses efforts, sa célébrité grandit et fut rejoint par les étudiants de tout part. Sa zawiya connut à son époque une grande renaissance (du soufisme). Il avait beaucoup d'adeptes qui , après lui, sont devenus célèbres et gravirent les échelons dans l'ordre. il était la fierté des savants d'avoir été en contact avec lui. Ses conseils étaient sollicités par tous les besogneux ou ceux qui s'apprêtaient à s'engager dans une entreprise importante.

Cheikh al-Tawûdi Ben Sûda, qu'Allah soit satisfait de lui, rapporta à propos du Cheikh Muhammad al-'Arbi : Je l'ai rencontré plus d'une fois demandant ainsi sa bénédiction, il invoqua Dieu pour mon salut. Il avait en sa compagnie d'illustres compagnons et de meilleurs adeptes, même peu soient-ils. Il forma un grand nombre de maîtres et de pôles, parmi eux le gnostique Abul Hassan Ali Ben Abdul-Rahman al-Omrâni al-Jamal, qui l'accompagna pendant seize années jusqu'à sa mort, que la miséricorde de Dieu l'englobe, ce qui lui a permis d'obtenir le dévoilement et l'ouverture de l'œil intérieure et devint par la suite célèbre à son tour. Sa vie portait sur le sérieux et l'effort (spirituel) suivant l'exemple des pieux prédécesseurs, il vécut bon nombre d'événements qu'observa au fil du temps le Maroc à cette époque. Parmi les disciples du Cheikh Muhammad al-'Arabi également, ses enfants : Abdullah Abû Muhammad, et Muhammad Abu Abdullah Amzâj et Muhammad Abu Abdullah al-Bu'sâmî et bien autres".

Cheikh Muhammad al-'Arabi, que Dieu soit satisfait de lui, mourut, en 1758 / 1171 H.


Traduit de l'Arabe par Derwish al-Alawi
Les Amis du Cheikh Ahmed al-Alawi

 

 

 
Copyright © 2017 A.C.A.A - Les Amis du Cheikh Ahmed al-Alawî. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.